Voyage moto au sud Laos > Infos pratiques

Voyager à moto au laos, infos pratiques

Départ et apréhension
J’adore ce moment du départ : La moto est encore toute propre. On vérifie si les baggages sont bien arrimés, on met son casque, les cartes sont à portées de main, la main actionne la poignée de gaz. La même question revient : Est ce que je ne suis pas en train de faire une énorme conn…

Louer une moto à Pakse

Pour louer une moto tout-terrain (Honda Baja 250cc, Honda FTR 223cc, Honda CRF LR 250cc), adressez-vous à l'Hotel Lankham, South Road 13. Pour ces modèles, il faut compter un budget de 30 à 35 EUR par jour.

Entretien et réparation en cours de voyage

Contrairement aux innombrables scooters 125cc que l’on peut réparer dans les villages, les motos tout-terrain sont rares et il est pratiquement impossible de remplacer des pièces pour ce genre de véhicules. Un pneu ne sera pas remplaçable. Il faut donc préserver au maximum les pneus dans les passages techniques. Une chambre à air est en général réparable. Pour des réparations mineures, on trouve facilement des petits garages dans les villages. En d’autres termes : Ménagez votre monture.

Cartes et orientation

Le mieux est de préparer une carte en Europe (carte IGN, carte Reise Know How). Une boutique online intéressante : www.lacompagniedescartes .fr Une boussole est fort pratique. Si vous devez aller vers l'ouest et que votre boussole confirme que vous roulez vers le nord depuis 30 minutes, il est temps de vous poser des questions et de trouver un village pour vous réorienter. L'observation du soleil est également très utile. Revérifiez toujours les informations receuillies auprès des locaux.

Trousse à outils

Même si c’est rarement possible, il faut essayer de demander la trousse à outils la plus fournie possible : lubrifiant pour la chaîne, chambre à air de réserve, démontes-pneus, clés, câbles d’embrayage et d’accélérateur.

Equipement

Je n’emporte jamais un équipement digne d’un championnat de motocross mais je prévois un minimum, voici quelques conseils de base à l’attention des novices désireux de faire une longue ballade ou une semaine sans chercher à réaliser des exploits sportifs.

Protéger votre tête, vos yeux et vos poumons Portez un casque et des lunettes ou une visière. Si vous partez pendant la saison sèche, prévoyez un foulard pour préserver vos poumons de la poussière qui sera abondante, voire aveuglante surtout quand vous suivez ou dépassez un autre véhicule.

Vêtements

Vos chaussures doivent offrir un minimum de rigidité (semelle et cheville) et de protection pour les maléoles. Sachez qu’elles seront aussi régulièrement gorgées d’eau par les nombreuses traversées de rivières.

Même si la température avoisinne les 35-40 degrés, il faut rouler en pantalon et les bras couverts. Je roule toujours avec des gants. Quand on voit l’état de certains touristes qui sont tombés de leur scooter alors qu’ils roulaient en sandales et short, parfois torse-nu… Les plaies cicatrisent moins facilement sous ces latitudes et les soins disponibles sont différents.

Prévoyez une veste coupe-vent ou anti-pluie. Placez la dans un endroit accessible rapidement sans devoir déballer tout votre sac. C’est le premier accessoire dont vous aurez besoin.

Prévoyez un sac de protection ou un sac étanche pour protéger votre baggage de la poussière, de la boue et de l’eau.Votre pantalon va souffrir, la terre et la poussière vont le salir au point de ne plus retrouver sa couleur originale malgré la meilleure poudre à lessiver.

Circulation routière au Laos

Il y a peu de circulation au Laos, en revanche il faut se méfier des nombreux animaux qui se promènent le long des routes et qui traversent sans avertir : Buffalos, vaches, chiens, cochons, canards, les routes sont vivantes.

Les voitures sont quasi inexistantes. On croise des camions, des bus de voyageurs, des camions taxis, des scooters, des tracteurs avec remorque ainsi que des vélos et des piétons.

Le stress et l’agressivité sont abonnés absents sur les routes du Laos. La police et la signalisation routière sont quasi inexistants en dehors des grands axes routiers.

Période conseillée

La saison sèche, de décembre à mars.

Argent

Prix de mars 2013 :
1 EUR = 10.000 KIP
Un litre d’essence = 12.000 KIP
Une bière de 65 cl. = 10.000 KIP
Un repas = de 5.000 à 20.000 KIP
Une nuit en guesthouse = environ 50.000 KIP
Dans les villes, on peut payer en dollars et en bath et on trouve également des distributeurs d’argent.

Hébergement

Il est facile de trouver du logement au Laos. Dans les villes il y a suffisement d’hotels et des guesthouses pour tous les budgets. Autour des cascades on trouve parfois des lodges assez cosy. Je vous recommande de loger aux cascades de Tat Lo, 70 km au nord-est de Pakse. Dans les bungalows dispersés au milieu des arbres, l'ambiance est à la fois sereine et bohème. C’est un endroit agréable pour passer une ou deux nuits. Il est possible de s’y baigner.

Santé et administration

Inutile de rappeler que la trousse de pharmacie doit être sérieusement préparée. Vérifiez vos vaccins avant de partir. Emportez toujours de l’eau et de quoi grignoter avec vous. Veilllez à demander les informations de contact de la personne qui vous a loué la moto. En général, cette personne garde votre passeport en caution. Une photocopie de votre passeport peut s’avérer utile. Dans ce cas, inutile de penser à franchir une frontière.

© Copyright 2013 textes et images : Thomas Blanpain