Accueil | Epicurien.be
Accueil
retour page accueil
  Newsletter |  Contactez-nous   

Grand concours chocolat piere hermé ph10Magazine, Evénements, restaurants, repas, menusToutes nos recettesLe monde des bières
Samedi 27 décembre 2014  
Accueil > Liste des recettes au chocolat > Ballerina
Délices aux deux chocolatsDélices aux deux chocolatsCaramels au chocolatCaramels au chocolat

Ballerina

par Marie Envoyer à un ami | Poster un commentaire



  

Pour elle… le pas des ballerines

Pour ses yeux clairs comme de l’eau

 

- Francis Cabrel: Le pas des ballerines -

 

 

Introduction:

 

Blottie au coin du feu et munie de chocolat sous toutes ses formes, je me réconfortais de la grisaille en absorbant inlassablement le “Sarbacane de Francis Cabrel - une oeuvre qui évoque, avec une admirable subtilité, l’allégorie de la danse et le plaisir des sens.

 

Je dédie cette présentation à tous les fans de ce grand artiste, à tous les passionnés du chocolat, et à tous les passionnés tout court.

 

 

La présentation:

 

Thème de cette présentation : un spectacle de danse impressioniste.

 

La cuisine est une forme d’expression. L’interprétation de cette présentation est ouverte – je souhaiterais, comme le demandait aussi Cabrel, que nous nous approprions de ce qui a été dit, fait, chanté, photographié et cuisiné afin d’en recréer notre ‘impression personnelle’ - ‘our own meaning’ - et que ce spectacle soit le vôtre en toute légitimité.

 

Les “motifs” principaux:

  • L’opéra
  • La ballerine
  • La piste de danse
  • Les spectateurs
  • Les jets de lumières, ou les sarbacanes
  • Le punch

 

ballerina


 

Sommaire

 

Le chocolat est une petite merveille dont la saveur est souvent mieux appréciée au naturel, ou discrètement travaillé avec des parfums et textures subtils. Cette présentation tentera, dans la mesure du possible, de préserver et d’honorer cela.

 

Première partie : L’opéra

L’opéra est composé d’un biscuit joconde aux noisettes garni d’une crème au café, enrobé de ganache, couronné d’une mousse au champagne et au fruit de la passion, le tout enveloppé sous un ‘costume’ de chocolat noir.

 

Deuxième partie : La ballerine

La ballerine est conçue en trois parties :

  1. La partie supérieure du corps est composée de truffes au chocolat noir et au gingembre, intercalées par une dentelle de nougatines au miel et au sésame noir. Côté goût, cela donne un aspect exotique (une ballerine exotique, pourquoi pas…). Côté esthétique, les sésames correspondent aux graines du fruit de la passion se trouvant dans la mousse de l’opéra.
  2. Le tutu de la ballerine est une jupette en tulle caramélisée.
  3. Les jambes de la ballerine sont dessinées en chocolat noir.

 

Troisième partie : La piste de danse

La piste est composée d’une ganache au chocolat blanc subtilement parfumée au Stoli Razberi, et panachée d’une ganache au chocolat noir amer.

 

Quatrième partie : Les spectateurs – Strawberry Tuxedo

Les spectateurs sont en ‘smoking’ – des fraises enrobées de chocolat blanc et noir. Je leur ai donné le nom de ‘Strawberry Tuxedo’.

 

Cinquième partie : Les jets de lumières, ou sarbacanes

Ces jets sont des noisettes enrobées de caramel – ils peuvent être interprétés comme étant des jets de lumières lors d’un spectacle sur Broadway, ou au sens figuré des sarbacanes de Francis Cabrel :

te voilà… comme soufflée d’une sarbacane… 

 

Sixième partie : Punch Champagne-Passion

Ce punch servi dans une coupe solide servira de base pour la piste de danse – histoire de travailler autour du même thème.

 

L’invité d’honneur : le chocolat

 

L’invité d’honneur de cette présentation est le chocolat conçu par la maison Lindt & Sprüngli.

 

Quatre types :

800 g – 1 kg de Chocolat Noir - 85% cacao

300 g de Chocolat Noir - 70% cacao

100 g de Chocolat au Lait

200 g de Chocolat Blanc

 

Les quantités des ingrédients données réaliseront trois ballerines, soit trois spectacles.

 

 

Temps de préparation : 8-12 heures


 

Première partie

 

L’opéra

 

 

 

 

Joconde

 

Ingrédients:

30 g de beurre, fondu

3 blancs d’œufs à température ambiante

100 g de noisettes en poudre, tamisées

100 de sucre glace

3 oeufs

35 g de farine, tamisée 3 fois

 

Préparation:

 

  • Préchauffer le four à 220C/425F. Recouvrir une plaque de cuisson (44x30cms) d’une feuille de papier parchemin traité à la silicone.
  • Battre les blancs d’oeufs en neige. Rajouter 25g de sucre glace et fouetter pour obtenir un mélange lisse et brilliant.
  • Dans un grand bol, fouetter 3 oeufs et 75g de sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et blanchâtre. Incorporer délicatement dans l’ordre : la poudre de noisettes, la farine en pluie, les blancs d’oeufs et finalement le beurre.
  • Étaler la pâte avec une spatule sur la plaque de cuisson et enfourner pendant 5-7 minutes. Sortir le biscuit du four et laisser refroidir.
  • Découper des disques à l’aide d’un emporte-pièce (env 6 / 6.5 cms de diamètre).

 

 

 


 

Crème au café

 

 

Ingrédients:

 

100 g de beurre pommade

100 g de chocolat au lait, fondu

15 ml (1 c à soupe) de café expresso instantané

15 ml (1 c à soupe) d’eau bouillante

50 g de sucre en poudre

1 jaune d’oeuf

40 ml d’eau

1 c à café d’extrait de vanille

 

Préparation:

 

  • Faire dissoudre le café dans l’eau bouillante dans une tasse.
  • Battre le jaune d’oeuf et le beurre. Incorporer le café et le chocolat.
  • Dans une petite casserole, faire dissoudre le sucre dans l‘eau (feu moyen). Une fois dilué, porter à ébullition (124C/255F). Verser le sirop dans le mélange beurre. Ajouter l’extrait de vanille. Fouetter pour bien incorporer et obtenir un mélange léger et mousseux. Mettre au réfrigérateur pendant 1-2 heure/s.

 

Montage:

 

Pour chaque mini-opéra, recouvrir trois disques de joconde de crème au café, et terminer par un quatrième disque. Réserver au réfrigérateur pendant que vous préparez la ganache.

 

 

 

Ganache – chocolat noir

 

Ingrédients:

 

300 ml de crème liquide 35-40%

300 g de chocolat noir râpé - 85% cacao

30 ml de jus de fruit de la passion, sans pulpe, sans graines

20 g de sucre glace (facultatif – dépendant de l’acidité du jus)

 

Préparation:

 

  • Porter la crème à ébullition et la verser peu à peu sur le chocolat. Laisser reposer une minute. Mélanger. Rajouter le jus de la passion (et sucre) et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule. Laisser reposer à température ambiante pendant 20-30 minutes.
  • Réserver 100 ml de ganache pour la piste de danse.

 

Mousse au champagne et au fruit de la passion

 

Le champagne et le fruit de la passion font un heureux mariage. Le vin et le chocolat, des scènes de ménage – le champagne et le chocolat, un mélange exotique. Le champagne dans la recette est un brut au goût et nom appropriés au thème : Étoile de Californie (photo et info - section ‘Punch’ – 6e partie).

 

 

 

Ingrédients:

250 ml de champagne à température ambiante

300 ml de crème liquide 40%

60 ml de pulpe du fruit de la passion, jus et graines compris

30 g de sucre glace

1 cuillérée à café de gélatine ou d’agar-agar (env 7 g)

30 ml d’eau de source (ou froide)

 

Préparation:

 

  • Fouetter la crème en chantilly.
  • Mélanger le sucre glace à la pulpe de la passion.
  • Mettre l’eau dans un bol moyen (1.5 litre), saupoudrer de gélatine ou d’agar-agar.
  • Chauffer la gélatine au bain-marie jusqu’à la fonte complète.
  • Laisser refroidir légèrement et y verser la pulpe. Mélanger.
  • Incorporer délicatement à la spatule 100 ml de champagne, puis la crème fouettée, et finalement 150 ml de champagne. Il est important de soulever le mélange délicatement et rapidement de manière à préserver les bulles de champagne et afin que la crème ne retombe pas.

 

 

Montage joconde-ganache-mousse:

 

 

  • Prendre un cercle d’environ 7 cms de diamètre et 5 cms de haut (moule ou emporte-pièce), monter un ‘col’ en papier, le déposer directement sur l’assiette. Y déposer les jocondes.
  • Verser la ganache par cuillerées dans les moules, afin de recouvrir les côtés et la surface des disques de joconde par environ 2-3 mm. Mettre au refrigérateur une heure.
  • Disposer environ 2-3 cms d’épaisseur de mousse sur l’opéra.
  • Réfrigérer 3 heures.
  • Enlever délicatement le moule et le papier.

 

 


 

Smoking chocolaté

 

 

 

Ingrédients:

 

200-300 g de chocolat noir fondu et tempéré - 70-85% cacao

dragées dorées

 

Préparation:

 

 

 

  • Dessiner la forme désirée sur du papier – c’est selon vos préférences J (j’hésitais entre un smoking surréaliste et classique – ce dernier correspondait mieux aux Strawberry Tuxedos, bien entendu vous pouvez dessiner autre chose)
  • Découper la forme sur une feuille d’acétate, en suivant les contours du papier
  • Déposer l’acétate sur du papier parchemin et la “peindre” de chocolat sur une épaisseur d’environ 2-3 mm.
  • Secouer violemment (!) l’acétate afin d’éviter des bulles d’air.
  • Enlever l’acétate chocolatée et déposer sur une 2e feuille de papier parchemin propre.
  • Laisser prendre légèrement, environ 30 minutes à température ambiante.

 

  • Placer délicatement le smoking autour de l’opéra en appuyant légèrement sur la surface de l’acétate. Le smoking va coller assez facilement aux parois du gâteau.
  • Laisser prendre au frais, 45-60 minutes.

 

 

 

  • Enlever l’acétate – tâche magique J (et facile)

 

 

  • A l’aide d’une mini-poche à douille, d’une pince culinaire et de quelques gouttes de ganache, y placer trois boutons dorés (dragées)

 

 

 

 

 

Deuxième partie

La ballerine

 

 

 

elle tournait comme une enfant

une poupée derrière la scène

 

 - Cabrel : Rosie,  Sarbacane -

 


 

 

Nougatines au sésame noir

 

 

 

 

 

Ingrédients:

 

50 g de beurre

100 g de sucre

35 ml de miel

50 ml de crème liquide 35-40%

250 ml de sésame noir

50 g de farine

½ c à café de gluten (facultatif)

 

Préparation:

 

  • Préchauffer le four à 150C.
  • Chauffer le beurre, le sucre, le miel et la crème dans une casserole épaisse (feu moyen). Remuer sans cesse jusqu’à ce que le mélange enregistre 115C/240F (soft-ball stage). Autre méthode: à défaut de thermomètre de cuisine, mettre une goutte du mélange dans une tasse d’eau froide, le mélange doit donner une petite ‘boule’ de caramel au fond de la tasse. Si le caramel est encore liquide, laisser cuire encore quelques secondes.
  • Mélanger le sésame, la farine et le gluten . Verser le mélange sur le caramel et retirer du feu. Incorporer le tout. Étaler la pâte par cuillerées sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réaliser ainsi plusieurs disques bien plats à l’aide du dos d’une cuillère.
  • Faire cuire 10-12 minutes jusqu’à ce que les nougatines soient dorées uniformément. Retirer du four et découper des petites fleurs ou étoiles avec un emporte-pièce. Veiller à les découper rapidement et fermement (with a snap) avant qu’elles ne se refroidissent et se solidifient.

  

 

 

 

Montage:

Voir Truffes au gingembre et passion.

 

 

Truffes au gingembre et passion

(à base de ganache)

 

 

Ingrédients:

 

250 ml de crème liquide 40%

300 g de chocolat noir concassé ou râpé- 85% cacao

30 ml de jus de fruit de la passion

3 c à café de jus de gingembre, obtenu à partir de 100 g de gingembre frais

 

Préparation:

 

  • Pour extraire le jus de gingembre: éplucher le gingembre, hacher finement ou le passer au robot du type blender, et en extraire le jus. La quantité et qualité du jus obtenu dépendra de la fraîcheur du rhizome. Vous pouvez remplacer le jus de gingembre par 1 c à café de gingembre en poudre.
  • Porter la crème à ébullition et la verser peu à peu sur le chocolat. Laisser reposer une minute. Remuer délicatement à l’aide d’une spatule ou une cuillère (à éviter le fouet - de l'air risque de rentrer dans la ganache). Bien mélanger le tout. Incorporer les jus de gingembre et de passion pour obtenir un ensemble épais, brilliant et homogène. Couvrir d’un film en plastique et laisser reposer à température ambiante pendant 4 heures.

 


Montage:

Verser le mélange dans une poche à douille cannelée et former des rosettes sur les nougatines au sésame. Déposer 2 nougatines truffées sur chaque opéra.

 

 

Tutu de ballerine

 

 

Ustensils requis:

Pour travailler le caramel, il vous faut : un thermomètre, un fouet ‘arrangé’ (voir photo), de la rapidité (procéder en l’espace de quelques secondes afin de donner une impression de dentelle/tulle), une double vigilance et de la patience - veiller surtout à ne pas vous brûler J

 

 

Ingrédients:

 

300 g de sucre

125 ml d’eau

125 ml de glucose en poudre

2 c à soupe de “light corn syrup” (facultatif)

 

Préparation:

 

  • Remplir l’évier d’eau froide, au besoin y rajouter des glaçons.
  • Recouvrir un petit bol de papier sulfurisé. Huiler légèrement à l’aide d’un pinceau.
  • Mettre le sucre et l’eau dans une petite casserole, cuire à petit feu et remuer pour faire fondre le sucre. Veiller à ce que les parois de la casserole n’ait pas de sucre collé dessus (– afin d’éviter cela, prendre un pinceau trempé dans un peu d’eau et enlever les crystaux qui s’y attachent.) Une fois le sucre fondu, y verser le glucose en pluie et le sirop*. Cuire à feu vif, SANS remuer, jusqu’à ce que le thermomètre enregistre environ 150C/308F. Le caramel prendra une couleur ambrée et brunira alors rapidement. Pour éviter cela, mettre la casserole dans l’évier d’eau froide afin d’arrêter la cuisson.
  • Tremper le fouet ‘arrangé’ dans le caramel et tracer des lignes sur le papier sulfurisé, telle une toile d’araignée (essayer autant que possible de dessiner des lignes fines - horizontales, verticales, diagonales, autour, etc). Ce travail devra être fait rapidement, en quelques secondes.
  • Le caramel durcira très vite, la jupette sera prête dans environ une minute. Enlever gentiment le papier sulfurisé. Réserver la jupette dans un endroit propre et sec.

 

   
 

 

1, 2 : Un fouet ‘arrangé’ – vous découpez les extremités d’un fouet neuf à l’aide d’un outil pour obtenir un petit balai de Halloween J Débarrassez-vous du ‘balai’ une fois utilisé pour raisons de santé et d’hygiène.

3 : jupette/tutu de ballerine – un bol renversé recouvert de papier sufurisé sur lequel le tutu est tracé.

 

 

 

je t’écouterai me dire ses soupirs, ses dentelles…

- Cabrel : C’est écrit, Sarbacane -

 

 

 

Montage :

Creuser une petite ouverture au centre du tutu à l’aide d’un scalpel (pour faire place aux jambes). Déposer le tutu sur les nougatines truffées. Aussitôt les jambes au chocolat sont prêtes, les piquer au centre du tutu en les enfonçant dans les truffes.

 

  

Jambes chocolatées

Un pur délice en chocolat pur J

 

 

j’aimerais que tu danses

sans même que tes pieds touchent le sol…

- Cabrel : Je sais que tu danses, Sarbacane -

 

Ustensils : papier où vous aurez tracé les contours des jambes, une feuille d’acétate et de petits pinceaux

Ingrédients: 200-300 g de chocolat noir fondu et tempéré - 70-85% cacao

 

Préparation:

 

  • Dessiner la forme désirée sur du papier. Poser une feuille d’acétate sur le dessin.
  • A l’aide d’un petit pinceau, ‘peindre’ les contours des jambes avec du chocolat (environ 3 mm d’épaisseur)
  • Laisser bien solidifier au frais, environ 45-60 minutes.
  • Enlever délicatement les jambes de l’acétate.

 

 

 


 

Troisième partie

La piste de danse

 

 

ces anges qui dansent, sur ces pistes trempées d’alcool…

- Cabrel : Tout le monde y pense, Sarbacane -

 

 

Ganache – chocolat blanc

 

Ingrédients:

 

100 ml de crème liquide 35-40% / 100 g de chocolat blanc râpé / 20 ml de vodka Stoli Razberi

 

Préparation:

 

Porter la crème à ébullition et la verser sur le chocolat. Laisser reposer une minute. Y rajouter la vodka et mélanger délicatement. Laisser reposer à température ambiante pendant 10-15 minutes. La texture doit être liquide et épaisse, et non solidifiée.

 

 

Montage ganaches noire et blanche

 

 

  • Verser délicatement la ganache blanche sur l’assiette autour du mini-opéra (voir photos).
  • Verser 100 ml de ganache noire (ganache réservée des mini-opéras) dans une poche à douille et dessiner des cercles autour du mini-opéra.
  • A l’aide d’une mini-brochette, tracer des lignes afin de donner un effet de ‘panache’ (ripple effect) – terme culinaire anglo : feather-icing. Veiller à travailler soigneusement et rapidement.

 

 

Quatrième partie

Strawberry Tuxedo – le spectateur

 

 

elle danse derrière les brouillards

qu’est-ce qu’elle rêve, qui elle voit…

- Cabrel : C’est écrit, Sarbacane -

 

Ingrédients:

 

Des fraises, fraîches-cueillies

100 g de chocolat blanc fondu

150 g de chocolat noir fondu – 70-85% cacao

dragées (or, cuivre ou argent)

 

Préparation:

 

Laver et essuyer les fraises (elles doivent être très propres et bien essuyées afin que le chocolat prenne). Enrober chaque moitié des fraises de chocolat blanc. Laisser prendre au frais, environ 30-45 minutes. Enrober de chocolat noir des deux côtés (un tiers de chaque). Déposer sur une feuille de papier parchemin. Laisser au frais 30-45 minutes. Pour enrober, il suffit de tremper les fraises dans les chocolats (pas nécessaire de les peindre au pinceau). Une fois le chocolat est pris, à l’aide d’une poche à douille et d’une pince, poser 3 dragées (boutons de smoking) par spectateur (voir Smoking chocolaté – première partie).

 

   
 

 

Montage:

Placer 3 fraises à une extremité de la piste.


 

 

 

Cinquième partie

Jets de lumière / sarbacane

- Noisettes au caramel -

 

que tout s’éclaire sur mon parcours

comme le roseau de la sarbacane

- Cabrel : Sarbacane, Sarbacane -

 

Ingrédients:

 

noisettes entières, grillées au four 2-3 minutes

caramel (voir jupette/tutu - 2e partie)

 

Préparation:

 

Piquer les noisettes avec des brochettes. Les tremper dans le caramel chaud semi-liquide. Les laisser suspendre quelques secondes tout en ‘étirant’ des ‘jets” aussi longs que possible. Pour cela, il faut solidifier le caramel rapidement soit en soufflant dessus (pas moi!!), ou en l’éventant avec un petit éventail.

 

 

Note : vous pouvez réaliser ces petits jets après avoir travaillé le tutu, lorsque le caramel est encore liquide. Vous pouvez réchauffer le caramel pour le ramollir s’il s’est solidifié.


 

 

 

Sixième partie

 

Punch Champagne-Passion

 

 

Étoile Brut du Domaine Chandon,

Sonoma & Napa Valley - California

 

 

Ingrédients:

 

500 ml de champagne

100 ml de pulpe du fruit de la passion

1 c à c de jus de gingembre (facultatif)

 

Préparation:

 

Mélanger, verser dans des coupes.

 

Ces anges qui dansent … dans ces caves immenses

- Cabrel : Tout le monde y pense, Sarbacane -


 

 

Le pas des ballerines

 

 

dans toute l’épaisseur du silence

je sais que tu danses

 

- Cabrel : Je sais que tu danses, Sarbacane -

 

 

Servir froid avant la fonte du chocolat.

Suggestions

Recettes au chocolat

Quelques articles sur le chocolat

Un commentaire ou une question ...?
Votre Nom *

Votre email *

Votre site
Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Afin d'éviter tout risque de spam, votre email ne sera en encun cas affiché sur le site.

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire
Vos Commentaires

commentaire 28 12 2005 - 15:54 par mercotte [ site ]

Quel travail de titan, quelle poésie, pour un résultat émouvant et remarquable !

commentaire 28 12 2005 - 19:34 par avital [ site ]

Epoustouflant!!!!!!!!!!!!

commentaire 28 12 2005 - 20:40 par papilles&pupilles [ site ]

Je suis estomaquée ! quelle spendeur ! Qui est Marie ? A t elle un blog ?

commentaire 28 12 2005 - 20:55 par inacio

magnifique!!!

commentaire 28 12 2005 - 21:12 par Cindy [ site ]

C'est superbe ! Je peux voter pour ça ?? :)

commentaire 28 12 2005 - 21:23 par Taous [ site ]

je suis espantée comme dirait une bonne amie! quelle splendeur,une ballerine toute en beauté !
Merci :)

commentaire 28 12 2005 - 21:46 par Laurence [ site ]

absolument fabuleux !!!!
Toutes mes félicitations pour cette superbe réalisation !!!

commentaire 28 12 2005 - 22:30 par Requia [ site ]

Impressionnant !

commentaire 29 12 2005 - 01:30 par tiny [ site ]

Bravo Marie...

c'est une splendeur cette réalisation, j'entends Cabrel en regardant les photos et en lisant les commentaires
beaucoup de travail et de recherche... des photos sublimes
une vraie créativité

quel bonheur de pouvoir voir ca... merci

chapeau bas Marie

commentaire 29 12 2005 - 08:51 par Cindy [ site ]

P&P > Marie est Pocah ! Eh oui, c'est bien elle qui nous a fait cette faubleuse ballerine.

commentaire 29 12 2005 - 09:37 par Scherneel [ site ]

Et oui Marie c'est Pocah!!
J'ai reconnu les cheveux! Et Cabrel!!
Quelle cachottière...
C'est magnifique...

commentaire 29 12 2005 - 09:44 par Emilie [ site ]

Je suis tout simplement bluffée !! C'est splendide !!!!

commentaire 29 12 2005 - 11:16 par nougatine33

Une pure merveille! C'est tellement beau que je ne pourrais pas le casser pour le manger alors que ce doit être un délice au palais...
Félicitations!!!
As-tu un blog ou est-ce possible de te contacter?
Es-tu spécialisée ds la patisserie?

commentaire 29 12 2005 - 12:20 par Laurent [ site ]

Marie est une habituée de la blogosphère et est plus connue sous le pseudo de pocah, son blog est "a culinary expression" http://culinaryxp.blogspot.com/

Allez voir sur son blog et vous découvrirez que Marie est une véritable serial cooker ;-)

commentaire 29 12 2005 - 13:02 par papilles&pupilles [ site ]

Je ne savais pas que c'était Pocah. Pocah, c'est pfffff,il n y a pas de mots tellement c 'est beau. Merci Cindy, Merci Scheernel et Merci Laurent :).

commentaire 29 12 2005 - 13:46 par malaise m c

FELICITAION POUR VOTRE REALISATION

commentaire 29 12 2005 - 14:44 par Alice

Absolument BRAVO. Quel travail ! On n'oserait même pas le manger tellement c'est beau. Je vote pour celui-la !!

commentaire 29 12 2005 - 14:45 par mercotte [ site ]

Tout s'explique !! maintenant on sait que c'est Pocah ! c'est toujours aussi fabuleux !

commentaire 29 12 2005 - 14:53 par Choupette [ site ]

Marie je reste sans voix devant cette splendeur ! Je n'ose imaginer le temps passé pour la réalisation de ce chef-d'oeuvre et tiens à te dire mon admiration ! BRAVO !

commentaire 29 12 2005 - 15:03 par Choupette [ site ]

Marie je reste sans voix devant ce chef-d'oeuvre ! je n'ose imaginer les heures passées à cette réalisation ! Je suis admirative ! BRAVO ! C'est sans conteste la recette qui doit gagner !

commentaire 29 12 2005 - 15:10 par San [ site ]

Oh la la ... qu'est-ce que c'est beau !!!
Je n'oserais pas en manger... sinon des yeux ;)
Milles Bravos ! C'est un chef-d'oeuvre.

commentaire 29 12 2005 - 15:30 par frederique

je ne me suis pas trompée en te disant que ton silence sur ton blog allait nous réveler une splendeur !!
n'est ce pas !!!

commentaire 29 12 2005 - 16:18 par Choupette [ site ]

je suis sans voix ! C'est sublime !

commentaire 29 12 2005 - 17:13 par Céline [ site ]

Absolument IMPRESSIONNANT !!!

commentaire 29 12 2005 - 17:13 par Céline [ site ]

Absolument IMPRESSIONNANT !!!

commentaire 29 12 2005 - 17:56 par cathy

SPLENDIDE !!!

commentaire 29 12 2005 - 20:40 par anne [ site ]

C'est somptueux de travail, de délicatesse et d'intelligence. Ce qui me fascine le plus c'est l'intellectualisation de la recette : de la chanson au gateau. Mille bravos.
Il faudrait l'envoyer en lien à Francis Cabrel.

commentaire 29 12 2005 - 21:07 par Elvire

je reste sans voie !! quel travail de titan !! Tu es vraiment un chef !! mille bravos, et si bien expliqué !!

commentaire 29 12 2005 - 22:01 par Manue [ site ]

Waouh, c'est trop joli, le problème c'est que l'on ne doit pas oser le manger.......
Bravo, bravo, bravo, bravo !!!!

commentaire 30 12 2005 - 01:32 par CLAUDINE

Il est bien difficile de lutter pour la patissière de base avec ce beau travail de professionnel.

commentaire 30 12 2005 - 08:31 par petite lolie [ site ]

Waouh!!! quel travail! c'est vraiment magnifique!
félicitation pour cette patience et le résultat à la hauteur!

commentaire 30 12 2005 - 10:51 par Aine

Quand on parle de la cuisine conceptuelle... Un pur moment de jouissance esthetique. Merci Marie

commentaire 30 12 2005 - 13:13 par gaelle [ site ]

c'est magnifique!!! bravo!!!!!

commentaire 30 12 2005 - 17:31 par Magali

Magnifique!!!
Magique!!!
Superbe!!!
Epoustouflant!!!

commentaire 31 12 2005 - 05:48 par relly

Un chef d'ouvre!!

commentaire 31 12 2005 - 07:31 par donnedu

merci pour tant de plaisir pendant la decouverte de votre oeuvre...je n'ai pas de mots pour évoquerl'emerveillement de cette découverte de bon matin...bravos bien sûr..mille bravos!!!à combien d'heures estimez-vous votre travail?..je savoure l'idée d'oser essayer. Bonnes Fêtes.!A l'année prochaine

commentaire 01 01 2006 - 23:01 par omelette [ site ]

c'est magnfifique! bravo!!!! sensationnelle! vraiment un travail de pro!!! merci!

commentaire 02 01 2006 - 09:26 par Flo

Une oeuvre d'art! Bravo!

commentaire 02 01 2006 - 16:37 par Valeriane30

Merci pour ce moment de poésie, on apprécie même si on est pas fan de francis :)

commentaire 02 01 2006 - 20:56 par jacqueline


je ne trouve pas de mots c'est du grand art.Je me sens toute petite

commentaire 02 01 2006 - 20:56 par jacqueline


je ne trouve pas de mots c'est du grand art.Je me sens toute petite

commentaire 02 01 2006 - 22:14 par farah

rien à dire c est extra.

commentaire 02 01 2006 - 22:51 par Elsa

splendide, milles bravo!!!!!!!

commentaire 04 01 2006 - 14:49 par E.T.

Quel talent !

commentaire 06 01 2006 - 10:36 par perrine

j'en ai le souffle coupé !!! Je laisse que très très rarement des commentaires, mais là comment faire autrement ?

Bravo !!!!

commentaire 09 01 2006 - 09:36 par Gaëlle Scapula

J'ai voté le semaine dernière pour "Balerina" et n'ai pas laissé de commentaire car tout me semblait dit et que mes mots n'étaient pas à la hauteur pour exprimer mon admiration. Mais cette réalisation est tellement époustouflante, belle et poétique qu'il faut que je le dise : "!!!!!!!" (je ne trouve toujours pas les mots...)

commentaire 10 01 2006 - 15:48 par Nadia

Un vrai plaisir des yeux qui a du prendre un temps monstre à réaliser. Félicitations pour cette merveille.

commentaire 10 01 2006 - 18:36 par mathieu

Certes, cela représente du travail.
Certes, cela est très bien pensé & réalisé.
Mais.... trop c'est trop : café, gingembre, fruits de la passion, sésame, chocolat noir, champagne, noisette, caramel, chocolat blanc,...!
N'en jetez plus, la coupe est pleine.
Votre recette peut, certes, paraitre impressionante pour certains mais j'ai bien peur qu'elle soit aussi agréable à déguster... Non pas cela sera déplaisant - loin de là - mais je crains qu'il y ait comme un effet "too much".
Toutefois, félicitations pour l'imagination & la réalisation...!

commentaire 11 01 2006 - 05:11 par Tony [ site ]

C'est de l'art culinaire par excellence. La meilleure recette, sans conteste. Bravo Marie.

Vous avez du talent, je suis admiratif ;)

commentaire 12 01 2006 - 21:12 par moony [ site ]

Sans hesitation je vote pour toi!Je n'ose même pas imaginer les heures de travail que ça doit représenter.Bravo!

commentaire 17 01 2006 - 00:03 par Gerdel [ site ]

Tout simplement magnifique!!!!!!!!!!

Bravo pour votre deuxième place dans le choix du public!

commentaire 10 03 2006 - 19:48 par itachi

trés bon travail...vous avez vraiment beaucoups de talen...j'aimerais fair puls emple conaissance avec vous...

commentaire 11 03 2006 - 05:51 par Dani

Suite à cette impressionante Ballerina, j'ai eu la chance de faire la connaissance de Marie - elle est une fée de la patisserie, il n'y a aucun doute - mais derrière son talent culinaire il y a une jeune fille formidable: douce, généreuse, intelligente, délicate, intègre, il n'y a pas de mots. Je dis "jeune fille" car effectivement elle est ou parait très très jeune.

itachi et ceux qui veulent: vous pouvez contacter Marie au http://culinaryxp.blogspot.com, c'est son blog.

commentaire 27 04 2006 - 06:16 par Pilar Inostroza Sarria

beautiful beatiful beatiful your website.... congratulations fron Chile!!!!
Pilar, International Chef

commentaire 03 12 2008 - 00:07 par genevieve

je suis estomacqué! qui est cette artiste prénommé marie? depuis pierre hermé que j'admire pour les douceurs et les finesses qu'il réalise avec du chocolat, je n'avais jamais admiré autant de splendeurs culinaires! j'aimerai connaitre plus de détails sur la fabrication de ces desserts. es-ce qu'un livre publie des recettes de ce style? si oui, quel éditeur, ce serai un beau cadeau de noël. merci de m'en informer. cordialement genevieve.

commentaire 27 04 2010 - 05:12 par NOSSAIRI

ce que je cherche je l ai trouve sur ce site il est vachement complet merci


 
Newsletter Epicurien.be
Le principe du concours
Toutes les recettes du concours
Toutes les recettes au chocolat







Livre - Ph 10 : Pâtisserie Pierre Hermé

Ph 10 : Pâtisserie Pierre Hermé


Livre - Tentations

Tentations


Livre - Larousse du chocolat, Pierre Hermé

Larousse du chocolat, Pierre Hermé


Livre - Leçons de cuisine : Ecole Ritz Escoffier

Leçons de cuisine : Ecole Ritz Escoffier


 
Copyrights Wonderweb 2004 - 2014 - RSS feedHaut de page