Recettes de plats mijotés

Dans un menu Pour préparer Avec ces ingrédients Pour une fête ou occasion..
    
Inscrivez-vous à notre newsletter

La dose gourmande hebdomadaire pour les amoureux du goût! Chaque semaine, découvrez des recettes garanties 200% plaisir et de saison!

Civet de marcassin à la gelée de groseille, poires rôties

Rien de tel que cette belle préparation de gibier pour combler vos invités lors des fêtes ; en laissant planer dans votre cuisine le fumet irrésistible de ce superbe plat mijoté qui combine à la perfection les tonalités musquées, fruitées ; l’acidité et la douceur.

L’oie aux pommes, cidres et Calvados, en daube à la normande

Une autre manière de cuisiner l’oie de Noël comme en Normandie avec des pommes, du cidre et du Calvados. C’est une recette très savoureuse qui cuit durant 2 à 3 heures. La réalisation est simple, il faut cependant prévoir une grande daubière ou un grand faitout. Servez avec une marmelade de pommes.

Lièvre à la Royale

Le terme royal n’est pas usurpé pour ce plat à base de lièvre. Cette recette, difficile, est réservée aux cuisinières expérimentées. Mais le résultat est absolument exceptionnel. Une chair tendre et moelleuse, parfumée de ses propres arômes et de celles du vin et des ingrédients avec lesquels il a été cuisiné. C’est vraiment un plat d’anthologie qu’il faut avoir mangé une fois dans se vie.

Boeuf bourguignon traditionnel

Malgré mon amour des plats mijotés, je me dois de dénoncer l’ignoble vérité : « les ducs de Bourgogne ont honteusement volé la recette des carbonades flamandes lors de leur occupation des Flandres. A défaut de bonne bière, ils se sont rabattus sur le vin… » Voilà comment on réinvente l’histoire d’un excellent plat!

Civet de marcassin

La chair du marcassin est plus appréciée que celle du sanglier. Cependant jusqu’à 12 à 18 mois les sangliers sont encore très bons. Si le sanglier vient d’être tué » il est nécessaire de la faire mariner plusieurs jours pour que la viande rassît et devienne plus tendre. Cuit longuement dans du vin rouge, des aromates et des légumes, le civet est un plat de roi.

Civet de jeune cerf mariné au vin rouge

Une recette de gibier comme on les aime : quelques beaux morceaux de filet de cerf marinés pendant 24h dans un bon vin rouge puis lentement mijotés dans une sauce parfumée ; agrémentée de la marinade et du sang de la bête! Pour ceux qui découvrent le gibier, c'est une belle manière de s’initier aux saveurs riches et gastronomiques des préparations de gibier.

Daube de joues de boeuf

On utilise peu la joue de bœuf, morceau pourtant exquis. Commandez-en à votre boucher et laissez fondre dans une cocotte cette viande cuisinée à la manière de la daube provençale.

Tajine de poulet aux olives et citrons confits

Préparez ce tajine et vous aurez une explosion de parfums qui se portera à votre nez. Les citrons confits au sel utilisés dans cette recette donnent une saveur extraordinaire. C'est LE tajine indispensable à goûter au moins une fois dans votre vie.

Oie à la daube

Une recette de Noël ancienne qui permettait de cuisiner les vieilles oies, très simple et très facile à réaliser. Une jeune oie sera tout aussi bonne et la cuisson en sera moins longue. Lardée, l’oie cuit dans une cocotte dans un savoureux mélange de vin, de bouillon et d’eau de vie. Ce plat peut se déguster froid.

Carbonnades flamandes à la joue de boeuf et à la bière trappiste

Je vous livre aujourd’hui ma fameuse recette personnelle des carbonnades flamandes. Malgré quelques touches personnelles comme la bière trappiste de Rochefort, le genièvre et les os à moelle ; la joue de bœuf est par contre une viande qui est traditionnellement utilisée pour les carbonnades.

Gigot de 7 heures

Le plat idéal pour un repas de Pâques car sa cuisson longue laisse le temps de préparer les autres plats du repas. La chair de l’agneau cuite ainsi dégage ses sucs et ses parfums.

Daube de boeuf

Une viande cuite dans du vin rouge et de la pulpe de tomates. Une très longue cuisson à basse température qui rend la viande complètement fondante. A servir avec le même bon vin rouge que celui de la recette et des pâtes au beurre.

Pot au feu à la joue de bœuf

Un plat magnifique à confectionner quand vous êtes nombreux à table. La réalisation en est simple, la cuisson longue sur un feu doux. Vous servirez la viande et les légumes dans un plat, le bouillon dans un autre accompagnés de pommes de terre cuites à la vapeur, de cornichons et de moutarde. 

Boeuf aux carottes

Encore un grand classique dans le registre des plats mijotés. On le confond trop souvent avec son cousin le boeuf bourguignon. En résumant, c’est un boeuf bourguignon un peu moins rustique auquel on a ajouté du concentré de tomate. Comme tous les plats mijotés, j’adore !

Ragoût de boeuf aux pommes de terre

Dès que les premiers froids pointent leur nez, il nous vient des envies de plats mijotés. Pourquoi pas ce plat familial et économique ? Simple et rapide à cuisiner, il cuit tranquillement tout seul à feu doux. Du bœuf, des pommes de terre, des oignons, un bouquet garni et un peu de bouillon. Cela vous tente ?

Cocotte de poulet à la bière Chimay bleue

La Chimay bleue est une bière extraordinaire que je vénère. C’est ma grand-mère qui m’a montré l’exemple en ne cessant de vanter les mérites des bières trappistes. A mon tour, je vous invite à découvrir leur vertu dans la cuisine avec ce délicieux poulet fermier mariné et cuit en cocotte avec de la bière.

Pot au feu

Le pot au feu n'est pas un plat, c'est plutôt une institution. Il fait partie de ces recettes totalement géniales qui allient simplicité et bonheur à l'état pur; qu'on ne peut classer dans les plats ou recette base tellement on peut s'en servir pour plein de choses.

Le véritable Baeckoffe alsacien

C’est avec la Choucroute le plat emblématique de la cuisine alsacienne. Plat populaire et familial de viande et de pommes de terre qui cuisait dans le four du boulanger pendant que les femmes faisaient la lessive, d’où son nom, potée boulangère. Le Baeckoffe ne demande quasiment pas de préparation, il cuit longtemps et doucement pendant que vous faites autre chose.

Tajine d'agneau aux pruneaux

Laissez confire de l’épaule d’agneau dans un délicieux mélange d’épices accompagnées de pruneaux et de miel et vous obtiendrez un plat absolument fabuleux. Cela fait partie de mes plats mijotés préférés pour l’été.

Boulets liégeois de Jérémie

Une recette de cuisine belge tout spécialement pour la fête nationale. Il y a autant de recettes de boulets qu’il n’y a de liégeois ... Cette recette de Jérémie (@Jimmacfly) est une des nombreuses recettes authentiques qui peuvent revendiquer le titre de véritable recette des boulets liégeois. Imaginez de délicieuses boulettes de viande qui mijotent tout doucement dans une sauce à la bière et au sirop de liège.

Faisan mijoté aux chicons, sauce à la bière trappiste

Une belle recette de , typique de la région du Brabant. La magie gastronomique opère merveilleusement grâce à la combinaison de chicons, de bière trappiste et de petits lardons mêlés à la crème fraîche pour agrémenter un beau faisan cuit en cocotte et moelleux à cœur.

Ragoût de poulet aux olives et pommes de terre au safran (Maroc)

Une préparation des plus simples qui nous vient du Maroc, et qui offre un bouquet de senteurs très estivales par une combinaison des plus appétissantes du safran, du gingembre, du citron et de la coriandre fraîche. De leur côté, les cubes de pommes de terre et les olives ajoutent la consistance nécessaire au jus extraordinaire de ce plat.

Joue de boeuf braisée au vin rouge et romarin

La joue de bœuf, c’est extra ! Sa chair devient moelleuse et légèrement gélatineuse après une cuisson longue. Une recette idéale pour ceux qui aiment les viandes fondantes.

Lièvre à la bourguignonne

Dégusté avec un chambertin, voici un plat de roi. Des morceaux de  lièvre marinés se transforment doucement dans une cocotte en chair fondante et parfumée. Un peu de travail et beaucoup de bonheur !

Ragoût de canard aux châtaignes

Un simple plat campagnard, facile à réaliser et délicieux. Faites découper le canard par votre boucher ou volailler, et ensuite après quelques minutes de préparation les morceaux de canard cuisent avec les châtaignes dans une cocotte longuement et doucement.

Paleron de bœuf mariné au merlot

Une recette canaille comme je les adore : la viande est braisée tout doucement dans du vin rouge et servie fondante avec le vin rouge réduit. Une merveille !  

Souris d’agneau aux carottes en cocotte

Il y a tout ce que j’adore dans cette recette : un plat mijoté, les carottes au romarin et les souris d’agneau. C’est un plat idéal pour recevoir car ça se prépare le jour avant et c’est encore meilleur réchauffé. Petit détail : évitez des convives végétariens qui risquent de tourner de l’œil de voyant la souris posée au milieu de leur assiette.

Carbonnades de cerf à la bière trappiste de Chimay

Avec cette belle recette de terroir, soyez sûr d’offrir un sommet de la saveur à tous les amateurs de gibier. Une belle daube d’épaule de cerf, longuement et patiemment mijotée, accompagnée de quelques uns des ingrédients typiques de nos régions, si gourmandes ...

Civet de lièvre

Existe-t-il un plat plus classique et plus traditionnel que le civet de lièvre. Si vous trouvez un beau lièvre, mettez vous aux fourneaux, vous ne le regretterez pas. Le sang nécessaire à la réalisation de la recette vous sera donné par votre boucher ou par l’ami chasseur qui vous aura fourni ce lièvre. L’accompagnement traditionnel est des pommes vapeur ou des pâtes fraîches, vous pouvez changer avec des marrons, des fruits d’automne, des purées de légumes.

Carbonnades de boeuf à la gueuze

Nos carbonnades vont prendre un bon bain dans le Lambic de la gueuze. Je sens déjà le délicieux fumet envahir la cuisine pendant que la préparation mijote.

Pot-au-feu à la queue de bœuf

La queue de bœuf est aussi très bonne, cuite avec des légumes comme un pot-au-feu. Tous les légumes de saison : carottes, navets, chou, poireau,  racines de persil, etc., sans oublier l’ail et l’oignon et les indispensables herbes aromatiques.  Il peut se servir comme autrefois avec des tranches de pain de campagne grillé et des cornichons et de la moutarde.  

Daube de joues de boeuf en cocotte

Vous voulez régaler vos invités ? Essayez cette daube de joues de bœuf. Avec ses parfums de Provence, elle est irrésistible. N’oubliez pas la marinade la veille au soir et les 4 h de cuisson en cocotte dans un four doux. Les 12 h de marinade au frais peuvent être remplacé par 4 h à température ambiante.

Salmis de pigeons (pigeons confits au vin rouge)

Une exquise recette où les pigeons cuisent doucement dans un bain de vin rouge aromatisé qui parfumera la cuisine. Leur chair fond en prenant les parfums de son jus. Servis sur des tranches de pain grillé, ils réjouiront vos papilles.

Estouffade de paleron de bœuf à la bière

Une recette très originale qui demande peu de préparation et qui cuit plus de 4 h dans la bière. Idéal pour les débutants en cuisine qui recherche une recette bonne et qui sorte de l’ordinaire. A accompagner d’endives braisées ou de pommes sautées, ou d’une belle purée maison.

Daube de chevreuil au genièvre

Un plat délicieux et simple à réaliser. La préparation est facile et la viande de chevreuil cuit en cocotte 2 h. Servi dans la cocotte avec des galettes de pommes de terre ou des fruits- pommes, poires, châtaignes- sautés au beurre

Collier de veau braisé au vin blanc

Un plat mijoté comme on les aime, avec toutes les saveurs et les sucs de la viande et des légumes intimement mêlés ; relevés par une pré-cuisson de la viande dans un peu de graisse de canard afin de renforcer son goût.  Le collier de veau, tendre et légèrement gélatineux, convient parfaitement pour ce genre de cuisson.

Tajine à l’agneau

J’adore les plats mijotés et l’agneau est une viande qui se prête merveilleusement à ce genre de cuisson. Comme tout les tajines, c’est un plat de prédilection à proposer pour un repas convivial où tout le monde se sert dans le plat posé au milieu de la table.

Potée bourguignonne

Un plat roboratif parfait pour les temps d’hiver, hérité des plats paysans à base de porc. Facile à cuisiner, il cuit longtemps, 3 h 30. Le bouillon se sert à part avec de belles tranches de pain de campagne grillées. Vous l’accompagnerez de bourgogne aligoté.

Civet de Sanglier

Choisissez plutôt un jaune sanglier de 6 à 8 mois, la chair est la meilleure. Pour le civet utilisez de l‘épaule, de la poitrine, du bas-de-côtes ou du cuissot. La chair est mise dans une marine plusieurs jours et le jour même la cuisson est longue ce qui permet d’obtenir une sauce sirupeuse et concentrée. La réalisation n’est pas difficile.

Daube de lièvre l’alsacienne

Un plat fameux, facile à réaliser et ne nécessitant que peu d’ingrédients. Beaucoup d’atouts pour être adopté. Les viandes et les légumes sont d’abord dorés à la poêle puis mis dans une daubière ou une cocotte pour une longue et douce cuisson au four. Servez ce plat avec des pâtes fraîches.

Tajine de boeuf aux pruneaux

Une préparation de tajine pleine de saveurs où bouchée est un instant d'évasion et de gourmandise ! Le mariage sucré-salé fait merveille et les pruneaux (dont je raffole) sont ultra fondants et extrêmement savoureux. Un plat qui fait de chaque bouchée est un instant d'évasion et de gourmandise.

Tagine de veau aux coings et courge

Un exquis plat pour l’automne, illuminé par les somptueuses couleurs du potiron et des coings. On y trouve des légumes d’automne, des fruits secs et des épices douces. Une cuisson douce permet aux sucs et aux arômes des ingrédients de se mélanger. Vous l’accompagnerez de riz ou de semoule et vous choisirez des morceaux de viande comme ceux utilisés pour la blanquette ou l’osso bucco.

Baekoffe aux légumes

Plat incontournable de la cuisine alsacienne qui cuisait dans le four du boulanger, d’où son nom, le baekoffe aux légumes est absolument délicieux. Un mélange de 3 viande : bœuf, porc et agneau cuisent 4 h avec des légumes et des aromates dans du riesling. A consommer sans modération.

Estouffade de joue de bœuf aux champignons

Mêlons les champignons des bois, cèpes, girolles, chanterelles et autres aux joues de bœuf. Les cuissons sont faites séparément et ils ne mêlent leurs arômes qu’au dernier moment. Un plat savoureux qui cuit longtemps et à la portée d’un(e) débutant(e). 

Lapin aux pruneaux et à la gueuze

Cette recette est aussi appelée lapin à la Bruxelloise, gueuze oblige. Il s’agit d’une nouvelle recette mijotée qui vous propose de braiser la viande du lapin en la laissant baigner dans une délicieuse gueuze. Cela nous ouvre encore plein de possibilités pour jouer sur le type de gueuze à employer : lambic, faro, kriek, etc…

Civet de daim

Un bon civet mais de daim pour changer. La viande est succulente et le plat forcément réussi d’autant qu’il est simple à cuisiner. L’idéal est de faire cuire ce plat mijoté la veille et de le réchauffer la jour-même, ce sera encore meilleur. 

Cocotte de jarret de veau au vin blanc

Une très belle recette en cocotte. Ce plat cuit longtemps, mais peut se préparer la veille car il est excellent réchauffé et ne demande que quelques mn de préparation. Vous le servirez avec des légumes de saison.

Tajine de lotte au paprika & harissa

Même si le tajine n’est jamais que l’équivalent de notre bonne veille cocotte, je suis toujours charmé par les mélanges d’épices. C’est ce qui fait sans doute toute la différence avec nos bons plats mijotés… le beurre aussi !

Queue de bœuf à l’auvergnate

La queue de bœuf cuite longuement est fondante et délicieuse. Cette recette simple et facile à cuisiner, permet de découvrir ce morceau souvent délaissée. Ce plat cuit la veille et se réchauffe avant d’être servi. A déguster avec un aligot ou une purée de pommes de terre maison.

Estouffade de marcassin au vin rouge

La chair du ne demande pas de marinade, ce qui simplifie la recette. C’est un plat pour la saison de a chasse, pas difficile d’exécution et qui demande une préparation minimum et une longue cuisson. Vous le servirez avec des champignons de saison.

Daube provençale 

Un extraordinaire plat mijoté comme je les adore. Un mélange de plusieurs pièces de bœuf à braiser le tout cuit à feu très doux dans du vin rouge. Une merveille !

Plates-côtes de boeuf braisées

Un excellent plat avec des morceaux de bœuf, des légumes et des aromates qui cuisent ensemble longtemps. Une bonne idée : le cuire la veille et le réchauffer le lendemain après l’avoir dégraissé. Vous servirez ce plat avec une purée de pommes de terre ou du riz créole. Les restes peuvent être dégustés en salade avec une vinaigrette bien relevée ou une sauce tartare.

Compotée d’agneau à la mauresque (Maghreb)

Voila un plat mijoté qui combine merveilleusement la cuisine du Maghreb avec celle d’Espagne. Il s’agit ici d’un plat apporté par les Maures lors de leur conquête de l’Espagne septentrionale ; préparation transmise de génération en génération, adaptée et améliorée au fil du temps. Et en l’occurrence, l’ajout d’abricots donne ici un goût formidable à l’ensemble.

Ragoût de chevreuil aux patates douces et shiitake

Un ragoût longuement mijoté permet de révéler merveilleusement les saveurs du gibier. J’aime particulièrement pour cette recette l’utilisation de patates douces qui apportent un complément de douceur et de shiitake qui relève « juste comme il faut » la saveur du chevreuil.

Carbonade de boeuf en tourtière

La carbonade de bœuf est une recette classique du nord qu'on retrouve aussi bien en France qu'en Belgique. Je vous la propose ici en portions individuelles, à déguster avec des pommes de terre vapeur.

Tajine de veau aux fèves et citron confit

Un tajine délicieux, facile à cuisiner qui a toujours du succès. Il vous faut du veau, et des citrons confits, des petits oignons et des fèves et des pommes pour le côté sucré. Les fèves ne s’incorporent qu’à la fin de la cuisson pour éviter qu’elles ne se défassent. Vous choisirez de la viande pour la blanquette ou l’osso bucco, voire du plat de côtes.

Hochepot

Vieille recette du nord de la France, le hochepot est inratable. Plusieurs sortes de viande en même quantité : plat de côtes de bœuf, épaule ou collier de mouton, poitrine ou collet de veau, petit salé, oreilles et pieds de cochon et saucisses cuisent lentement dans une marmite en compagnie de légumes d’hiver : carottes, panais, oignons, poireaux, céleri, pommes de terre et aromates. Très simple à faire.

Coq au vin

Le coq au vin qui mijote longtemps dans un jus fait en partie de vin a un goût inimitable. Initialement, on faisait cuire de la sorte un vieux coq un peu coriace qui devenait délicieux et rendait ainsi un dernier service. Pour cette recette, il convient de commander chez votre volailler, en même temps que la volaille, le verre de sang.

Râbles de lièvre, sauce à la manière du civet

Il faut des râbles de lièvre très tendres, utilisez ceux du civet. Les râbles doivent être cuits rosés. Vous pouvez utiliser les restes de sauce du civet ou faire cette sauce comme la recette le montre. Si le lièvre est chassé en début de saison, vous pouvez l’accompagner de flans de tomates.

Aiguillette de bœuf braisé

L’aiguillette de bœuf est aussi appelée baronne. Elle est lardée et revenue avec une brunoise de carottes et d’oignons ; Puis les morceaux cuisent doucement dans du vin blanc et une sauce demi-glace. Ce plat se sert avec des légumes de saison ou un risotto.

Cuisses de canard Colvert confites en pot-au-feu

Un plat mijoté merveilleux où les cuisses de canard prennent le temps de se confire lentement dans un pot-au-feu riche en légumes. Un plat réconfortant, à servir lors des périodes hivernales de grand froid.

Mignons de porc au garam massala

Une préparation simple et familiale pour une recette classique de la cuisine orientale. Un plat bien relevé, épicé et délicieusement crémeux.

Ragoût de boeuf aux légumes anciens

Un plat mijoté comme on les aime, tellement savoureux et reconstituant lorsque le moral à tendance à baisser au cœur de l’hiver! A servir pour partager du plaisir!

Lièvre au foie gras au vin rouge à l’impériale

Impérial, le terme n’est pas usurpé pour ce plat magnifique qui se mange à la cuiller. Il demande une préparation assez longue mais ne présente pas de difficulté particulière. Il vous faut un beau levreau assez gros, un peu de mie de pain, du foie gras et du bon vin rouge de Bordeaux ou Bourgogne. Comptez 24 h de marinade, à réparer la veille donc.

Ragoût corse à l'échine de porc

Une version « plat mijoté » pour une recette de pâtes très originale et particulièrement roborative.

Tagine de jarret de veau

Un délicieux tagine de veau et de pommes de terre, très parfumé et cuit longuement qui se mêle aux saveurs des olives et de la coriandre. Découpez les jarrets dans le sens du muscle pour ne pas briser les fibres afin que la viande garde son moelleux.

Souris d’agneau au vin blanc et romarin

La souris d’agneau fait ressurgir nos instincts primaires : je ne peux que difficilement m’empêcher de prendre cette pièce de viande par son manchon et la mordre à pleines dents. C'est une recette très facile à réaliser et qui tient plus du plat mijoté que d'une cuisson de viande qui doit être précise et exacte.

Ragoût d’agneau à la Guinness

N’attendons pas la Saint Patrick le 17 mars pour goûter un plat au petit accent irlandais. Etant donné que je suis un grand amateur de pinte de Guinness, j’avais déjà osé imaginé plus d’une fois employer la Guinness en guise de bière pour mes carbonades. Cette recette m’a définitivement conforté dans cette idée.

Tajine d'agneau aux coings et au safran

Une préparation de tajine tout à fait irrésistible. J’aime beaucoup l’ajout de coings caramélisés au miel qui apportent à cette belle recette toute sa personnalité.

Daube de boeuf  à la marseillaise

Les viandes en sauce mijotées sont un des délices de l’hiver et cette daube en est un exemple. Facile et rapide à réaliser: quelques minutes pour préparer les légumes de la marinade et de la cuisson. Le reste se fait tout seul dans la cocotte où viande et ingrédients cuisent tranquillement.

Navarin de mouton

Un plat rustique et facile à réaliser d’une remarquable saveur. On ne cuisine plus guère le mouton et c’est dommage certaines variétés sont excellentes et donnent des viandes d’un goût exquis. Des morceaux de viande de mouton, des carottes, des navets, des oignons et des pommes de terre. 1 h 30 de cuisson et c’est prêt.

Baeckeofe de joues et queue de bœuf

Des morceaux de joues et de queue de bœuf, des pommes de terre, des carottes, des navets et des oignons, du vin blanc et des aromates, une longue cuisson au four dans une cocotte bien fermée  Vous ouvrez la cocotte sur la table, vous humez et dégustez.

Civet de joues de boeuf

Comme un civet en raison du cacao qui intervient dans la recette apportant onctuosité et une pointe aromatique très intéressante. Pour le reste, longue cuisson en cocotte pour attendrir les joues et accompagnement d’une bonne purée maison. 

Goulasch à la hongroise

Une belle recette qui vient de Hongrie dans laquelle des morceaux de viande de bœuf cuisent avec des oignons du paprika et des tomates. 3 heures de cuisson et un plat d’une belle couleur rouge tonique et appétissante. Le goulasch se sert avec des pommes de terre à l’anglaise.

Lapin chasseur

Sous ce nom se cache un plat de lapin qui cuit longtemps en cocotte dans un bouillon aromatisé de concentré de tomates avec des champignons de Paris. Une cuisson qui garde la tendreté de la chair et une réalisation très simple. 

Civet de lièvre à la flamande

Une belle manière de cuisiner le lièvre comme son cousin le lapin. Un plat mijoté facile et délicieux qui demande une lente et douce cuisson. A servir avec des pommes au four garnies de gelée de groseilles ou d’airelles ou des pâtes fraîches.

Boeuf braisé à l’orge et aux champignons de paris

Chez nous, nous adorons l'orge (qui remplace agréablement les pommes de terre). Et il n'y a rein de mieux qu'un bon braisé ou mijoté quand l'automne arrive.

Tagine de lapin aux légumes racines

Le lapin a une chair très maigre, les légumes racines sont réputés pour leur très basse teneur en lipides. C’est donc un plat idéal pour un repas léger mais nutritif. Parfumé aux épices d’outre méditerranée, il comblera quand même votre gourmandise.

Queue de bœuf à la bière

La cuisson dans la bière donne à la viande une onctuosité et un goût très agréable. La viande cuit avec des oignons et un peu de pain d’épices qui lie la sauce et atténue l’amertume de la bière. Ce plat s’accompagne très bien d’une purée ou d’un gratin de pommes de terre. Demandez à votre boucher de nettoyer et dégraisser  la queue.

Ragoût de boeuf aux épices retour des Indes

Une bonne viande de bœuf cuit deux bonnes heures dans une cocotte avec des légumes : artichauts, tomates poivrons et piments doux et pommes de terre et des épices : girofle, clous de girofle, noix de muscade et du poivre bien entendu. Un voyage gourmand dans l’assiette.

Boeuf à l’espagnole au sofrito

Un boeuf à l’Espagnole tout en saveur qui marie de nombreuses épices pour notre plus grand régal.

Queue de boeuf braisée et gremolata à l’orange

Voici un plat qui vous procurera un plaisir intense par les arômes qu’il dégage. C’est un plat rustique et corsé, et surtout, facile à cuisiner. La gremolata à l'orange inspirée de l'osso buco rafraîchit le plat de manière extraordinaire.

Daube de souris d’agneau

Pâques approche c'est le moment idéal pour manger de l'agneau. Plutôt que le traditionnel gigot, délicieux certes mais un peu vu, essayez cette daube de souris d’agneau. En plus d’être bonne, vous donnera une grande liberté pour préparé votre repas de Pâques puisqu’elle se cuisine à l’avance et cuit longtemps le matin même. Vous accompagnerez cette daube de pommes de terre enrobe de chambre, de pâtes ou de gnocchis frais.

Sauté de joue de boeuf au citron 

Très tonique et assez inattendu, ce plat est très simple à préparer. Le mélange est surprenant et la vivacité du citron relève la saveur de la viande. Vous l’accompagnerez de riz ou de polenta.

Jarret de veau en cocotte

Seule la cuisson est longue pour ce plat qui peut être préparé à l’avance et réchauffé à four doux au moment de servir. Un plat économique et savoureux extrêmement facile à préparer que vous servirez avec une purée de pomme de terre maison ou des pâtes fraîches. Les 2 h de repos dans le sel qui élimine le sang ont pour but de rendre la viande encore meilleure

Lapin confit et doré aux girolles

L’aspect est superbe et sous sa croute dorée se cache une chair d’une exquise tendreté. La cuisson est longue certes, mais le plat est très facile à cuisiner et bluffant. Un régal autant pour les yeux que pour les papilles.

Boeuf à la cuillère

Un très vieux plat de la cuisine française qui est servi pour un grand nombre de convives. Présenté comme une timbale, tous les ingrédients (champignons, ris de veau, olives etc.) peuvent être préparés à l’avance. Seul le montage et le gratinage au four se fond au dernier moment.

Potée Lorraine

Beaucoup de légumes qui varient selon les saisons pour cette potée et du porc: épaule, lard et saucisson à cuire. La préparation de ce plat est simple, il s’agit d’éplucher des légumes. Comptez 3 h de cuisson. Vous pouvez aussi la faire cuire la veille 2 h 30 et la réchauffer le lendemain ½ h. Si vous utiliser des haricots ou pois secs, pensez à les faire tremper avant de les cuire.

Coq au vin aux champignons de Paris 

Une des plus belles recettes de toute la gastronomie classique française. J’adore tous ces plats mijotés au vin et cette recette de volaille est un délice qui sera tout à fait adapté à l’automne et à la saison des vendanges.

Ragoût de boeuf au vin rouge aux boulettes de pain persillées

Voici la recette du ragoût de bœuf que ma maman préparait quand nous étions petits. Chaque fois que je prépare ce ragoût, de bons souvenirs remontent à la surface. Les boulettes sont de petites boulles de pain aux persils et tomates séchées. Accompagné d’une une salade verte, c’est un délice !

Baekoffe de gibier aux légumes

Comment transformer un plat typiquement alsacien en plat de chasse ? En modifiant les ingrédients qui composent ce plat. Les savoureuses viandes de gibier remplacent les classiques veau et agneau. Cuites à l’étouffée avec des légumes d’hiver, c’est un plat de roi.

Lièvre au vin rouge farci au lard et persil en Chabessal

Une recette assez rustique mais néanmoins très savoureuse. Elle a aussi le mérite d’être très facile à préparer. Une farce de lard, persil et mie de pain, une longue cuisson dans une cocotte. Il est indispensable de la servir avec une fricassée de champignons de saison : cèpes, pieds de mouton, trompettes de la mort…

Lièvre émietté à l’ancienne

Un plat superbe et une belle recette pour cuisiner le lièvre. Une lente et douce cuisson après une marinade, suivie à la fin de la cuisson, dans sa marinade,  d’un désossage complet de la bête. Servi dans sa sauce avec des pâtes fraîches ou des gnocchis. 

Queue de bœuf aux champignons

Une longue et douce cuisson, des champignons qui plonge dans la cocote en fin de cuisson, une  viande fondante qui se détache des os, une sauce réduite et onctueuse.  Un plat délicieux accompagné d’une purée de panais ou de pommes de terre. 

Estouffade de boeuf à la camarguaise

Plat haut en saveurs et en arômes, parfumé des olives du pays, l’estouffade fut d’abord cuisinée avec la viande de taureau. Difficile à trouver en dehors de la Camargue, choisissez une viande de bœuf goûtée. Ce plat familial et économique est facile à réaliser et peut se préparer la veille, il est encore meilleur réchauffé.

Daube de poulpes aux olives noires et tomates sèchées

J'ai rarement mangé quelque chose d'aussi tendre, d'aussi bon que cette daube de poulpe. Pour l’accord gustatif, vous pouvez l’accompagner de pâtes aux chanterelles (mais aussi pour leur forme qui rappelle celle des tentacules) !

Joue de bœuf Gascon braisée au Tursan

Recette simple qui ne demande pas trop de travail et un résultat remarquable. Plus la viande cuit, meilleure elle est et le plat est encore meilleur réchauffé. Peut donc se préparer la veille. Tout vin rouge tannique et corsé fera l’affaire. Vous accompagnerez ce plat de pommes de terre à l’anglaise ou de pâtes fraîches. 

Cul de veau à l’angevine aux morilles et à la crème

Les veaux qui passent dans les près, les morilles des forêts, le beurre, le crème, les légumes du potager, les productions angevines sont dans cette délicieuse recette facile à cuisiner. Plus de 3 h de cuisson. La viande, découpée, est servie sur un plat nappée de sa sauce aux morilles liée aux jaunes d’œufs et à la crème. A servir avec des légumes de saison.

Perdrix au boudin noir, au lard et au chou vert

Pour tous les amateurs de gibier, voici une très belle recette qui concilie gourmandise et raffinement. Un plat mijoté longuement, afin de révéler toutes les saveurs des ingrédients.

Tajine d’agneau aux fruits secs et tomates confites

Une viande d’agneau délicieusement mijotée dans un mélange de fruits secs et d’épices aux saveurs d’orient. Les tajines sont des plats que j’adore pour un repas sans chichis avec des amis. Ils respirent la générosité et la convivialité. 

Echine de porc braisée aux épices douces

Moins sèche que le rôti, l'échine de porc se prête particulièrement bien à la cuisson au four. Et les épices et la sauce soja lui vont à merveille...

Estouffade de joues de bœuf au vin rouge et chocolat noir

Choisissez de belles joues de bœuf, un bon vin rouge qui ait du corps et une tablette de chocolat noir, très noir et prenez votre temps pour préparer ce superbe plat en commençant la veille pour la marinade. Accompagnez ce plat de pâtes fraiches ou d’un gratin de pommes de terre.

Canard aux raisins

Un beau plat de vendange : des canards, des raisins, du vin blanc. Une cuisson au four et un mijotage dans le vin et le jus de raisins. Un plat superbe à accompagner de röstis, de gnocchis ou de petits blinis ou crêpes de pommes de terre.

Tendrons de veau à la provençale

A cuisiner dans une large sauteuse pour que les tendrons cuisent à l’aise. Une recette simple et facile pour un plat qui mijote longtemps. Servi avec des tomates et du riz de Camargue naturellement.

Mitonnée de Jarret de Veau

Voici revenu le temps des plats mijotés. Ce jarret de veau qui mitonne dans sa cocotte en compagnie d’ingrédients savoureux est à essayer et sûrement à adopter. La réalisation n’en est pas difficile et il s’accompagne de riz. Vous le servirez avec un bourgogne blanc.

Palette de porc au sauvignon

Une palette entière cuite dans le sauvignon est fondante et tendre. Piquée d’ail et de feuilles de sauge sa chair est délicatement parfumée. Longue cuisson au four et montage de la sauce au beurre à la fin. Servir avec une purée de pomme de terre maison ou plus simple, un écrasé de pommes de terre

Lapin aux olives et vin blanc accompagné de pâtes fraîches

Une belle recette italienne pour un délicieux plat de lapin. La préparation du lapin est simple : les morceaux de lapin cuisent dans une cocotte avec le vin blanc et les olives et un jus que vous avez préparé en début de recette.

Jarret de veau confit à l'ananas

Un plat mijoté succulent, où l’ananas confit apporte une touche originale, chaude et douce et qui n’est jamais déplaisante lorsque les premiers frimas frappent à nos portes.

Jarret de biche aux cerises griottes

Un plat de gibier délicieusement mijoté et merveilleusement relevé grâce à la saveur forte et douce à la fois des cerises griottes. Une recette vraiment gourmande.

Lapin aux pruneaux et aux raisins

Un beau lapin coupé en morceaux et flambé. Des raisins secs et des pruneaux. Une recette simple et familiale pour des repas gourmands. Une recette simple et savoureuse qui s’accompagne d’une purée de pommes de terre maison, bien sûr.

Tendrons de veau aux châtaignes

Une autre manière de cuisiner les tendrons de veau, très simple et goûtue. Les tendrons et les châtaignes cuisent 2 h dans une cocotte dans un bouillon parfumé au céleri. Agrémenté d’herbes aromatiques et accompagné de pâtes ou de riz, ce plat familial est très facile à cuisiner.

Lapin confit aux pruneaux au vin de Chinon

Une adaptation très fine et élégante du lapin aux pruneaux traditionnel. Les cuisses de lapin confites à la graisse de canard apportent un couronnement de saveurs tout à fait exceptionnel.

Daube de bœuf gras de Bazas au vin de Bordeaux rouge, chocolat et pruneaux

Du bon bœuf de Bazas, du vin de Bordeaux, du chocolat et quelques pruneaux. Toute la Gironde dans une recette. Cette succulente recette est très facile à réaliser puisque ce plat cuit tout seul après quelques minutes de préparation. Parfaite pour un repas de fête, ou un diner raffiné entre amis. Toutes les viandes de bœuf AOC feront l’affaire.

Jarret de veau mitonné aux tomates confites

Des tranches de jarret de veau longuement mitonnées avec des tomates. Un plat qui sent l’Italie, d’autant qu’il sera parfait accompagné d’un risotto fondant au parmesan. La cuisson est longue mais la préparation aisée et la recette assez économique.

Daube de lièvre accompagnée de Spätzle comme en Alsace

La chasse a toujours été, dans toutes les régions, une activité importante ce qui fait que chaque province a créé sa propre manière de cuisiner le gibier. En Alsace, un lièvre qui cuit longtemps en confisant que l’on accompagne des Spätzle, mi-pâtes, mi-gnocchis, absolument délicieux.

Bœuf à l’ancienne

Du bœuf dans la culotte, la pointe ou l’aiguillette, un pied de veau, des légumes et des champignons. Une préparation rapide après une marinade d’une nuit, 3 h de cuisson dans une cocotte, une garniture de pâtes ou de pommes à l’anglaise, de quoi régaler toute sa famille ou une bande de copains.

Cul de veau à l’ancienne

Un plat oublié et délicieux. La préparation en est aisée et ne présente aucune difficulté. La pièce de veau est dorée puis tartinée de moutarde avant de cuire à petit feu 3 h. Les restes sont aussi bons froids que chauds avec une mayonnaise ou un chutney. Vous servirez ce plat avec une purée de pommes de terre maison ou des légumes de saison.

Daube de joues de boeuf aux fèves tonka

Cette daube vous a une saveur … Bonne aussi réchauffée et les restes froids avec de la moutarde ou un chutney de pommes. Comptez 3 à 4 heures de cuisson et prévoyez un gratin de macaronis ou une purée pour accompagner cette merveille.

Queue de bœuf grillée, sauce piquante

Braisée et puis grillée à la poêle après avoir été panée, une manière originale de cuisiner la queue de  bœuf. La queue de bœuf grillée est accompagnée d’une sauce piquante bien relevée et de pommes frites. Ce plat se mange avec les doigts, ce qui rajoute du plaisir. 

Pot-au-feu de lapin

Un plat rustique et simple à réaliser ; selon l’âge de l’animal le temps de cuisson sera plu ou moins long. Pour un jeune lapin comptez 2 h de cuisson, le double si l’animal est vieux. Ce plat se cuisine comme un pot-au-feu classique. Et peut se réchauffer, il n’en serra que meilleur.

Tagine de veau aux olives violettes

Un plat fameux et parfumé délicieusement. Un plat économique également : du jarret de veau, des pommes de terre, des olives et pleins d’épices. Un détail technique : pensez à couper la viande en suivant les muscles pour un résultat plus moelleux.

Cocotte de lapin aux épices 

Des morceaux de lapin parfumés à la cannelle et girofle cuisent à l’étouffée dans une cocotte. Une réalisation simple, un résultat superbe avec une viande tendre et relevée délicatement, un magnifique fumet!       

Langue de boeuf et pieds de porc à la bière brune

Un plat mijoté dans la plus pure tradition (achevé par une cuisson au four) et que l’on appréciera pleinement lors des premiers frimas d’automne ou d’hiver.

Queue de bœuf aux marrons

Des tronçons de queue de bœuf, des marrons, des petits oignons et du lard maigre pour donner de l’onctuosité.  Les  ingrédients sont cuits séparément avant de terminer la cuisson ensemble dans une cocotte qui s’invitera à table. 

Navarin d’agneau facile 

Un de mes plats de printemps préféré pour célébrer tous les délicieux légumes nouveaux qui s’offrent à nous. Cette recette à base d’agneau est un classique incontournable qui sera du plus bel effet sur lors d’un repas de Pâques.

Daube de bison

Le bison, ce gros bœuf sauvage, se cuisine comme ce dernier. Sa chair possède un goût un peu plus fort.  On utilisera de l’épaule pour ce plat et la viande marinera avant de cuire. Faites cuire la veille et réchauffez le plat avant de le servir. 

Ragoût de viande bouillie au chou vert et betteraves

Une vieille recette anglaise qui propose un ragoût classique avec de la viande de bœuf et des légumes qui cuisent séparément et ne sont réunis qu’à la fin de la cuisson. On sert ce plat avec des condiments tels que : chutneys, cornichons, moutarde, raifort. Vous réserverez le bouillon pour la préparation d’une soupe

Ragoût d’agneau à la menthe et à la rhubarbe

Un ragoût d’agneau riche en saveurs et symbole même des saveurs du printemps. La rhubarbe et la menthe lui donne une petite note exotique des plus originales. Pour changer des grands classiques.

Compotée de lapin aux aubergines

Un lapin qui cuit doucement dans une cocotte avec des aubergines et des dès de lard dans du vin blanc. Ca vous tente, cette recette est pour vous, facile à réaliser et extrêmement goûtée. En automne, vous pouvez remplacer les aubergines par des cèpes.

Epaule d’agneau aux fruits secs 

Une recette hyper simple et impossible à rater. Cette recette à base d’agneau pourrait s’appeler tajine tellement elle s’inspire des préparations orientales mélangeant avec brio épices, douceur des fruits secs et herbes aromatiques. 

Navarin de mouton aux haricots verts

Pour que ce plat soit parfaitement réussi, choisissez un jeune mouton et des haricots verts très frais. Ce plat classique est de réalisation aisée et parfait pour un repas de famille. Il cuit 2 h et peut se cuire à l’avance et être réchauffé quelques mn avant de le servir. Dans ce cas, faites cuire les haricots verts à part et incorporez-les dans la cocotte pour le réchauffage.

Lapin en daube cuit au jus de pamplemousse

Voici une manière très simple et rapide de préparer le lapin à la façon d’une daube. Une recette idéale pour les personnes souffrant de cholestérol, car il n’y a aucune matière grasse. La chair du lapin est parfumée par les herbes et le jus du pamplemousse. Vous pouvez servir ce plat avec du riz créole.

Couscous d’agneau et de légumes à l’huile d’argan

Une belle recette de couscous en direct du Maroc pour mettre en valeur l’Huile d'Argan qui parfume tous les ingrédients du plat. Un carré et d'épaule d'agneau, de la semoule, des légumes et des épices. Ce plat se commence l’avant-veille par la marinade de l’épaule. La réalisation est un peu longue mais pas très difficile.

Agneau de l’Atlas aux amandes et coriandre (Maroc)

Le coriandre et les amandes se marient aux délicates saveurs des côtelettes d'agneau pour vous proposer un plat d'agneau aux saveurs orientales. Les amateurs de cuisine du monde vont se régaler

Daube de joues de bœuf en gelée

Un plat superbe qui se cuisine sans difficulté. Une longue cuisson à feu doux, et une nuit au réfrigérateur pour que la terrine prenne. Vous servirez ce plat exquis avec une salade de mesclun assaisonnée délicatement d’une vinaigrette au vinaigre de Xérès ou d’endives avec une vinaigrette à l’huile de noix.  

Matelote d’anguilles au vin rouge

Des tronçons d’anguilles cuisent dans du vin rouge. Ils sont ensuite servis avec une sauce au vin et aux champignons, entourés de petits croûtons frits. Plus simple à cuisiner qu’il y parait. La recette n’est pas longue à faire, seule la cuisson est longue. Commencez la recette la veille en faisant dégorger une nuit les morceaux d’anguilles dans de l’eau fraîche.

Compotée de lapin aux dattes séchées

Une véritable gourmandise confite, à servir en entrée, accompagnée d’une salade de légumes crus (chou-fleur, tomate, chicon ou céleri-rave) légèrement assaisonnée ou d’une salade verte, fraîche et croquante.

Matelote de lamproie aux pruneaux

Une succulente et originale recette. La lamproie coupée en tronçons est cuite dans du vin rouge avec des pruneaux. Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec des anguilles et le temps de cuisson sera moins long.

Chevreau aux amandes et à la sauge

Une recette festive, parfaite pour les amateurs de plats mijotés.

Collier d’agneau braisé à la menthe et au chou

Une recette de ragoût d’agneau très rustique que j’adore.  L’agneau mijote tout doucement dans un délicieux mélange aromatique et est servit tout simplement avec le chou. Un régal !

Collier d’agneau braisé au vin rouge, piment et anchois

Anchois, piment, vin rouge et ails ajoutent leurs parfums à cet agneau braisé dans sa sauce.

Lapin confit aux pruneaux au vin de Chinon

Une adaptation très fine et élégante du lapin aux pruneaux traditionnel. Les cuisses de lapin confites à la graisse de canard apportent un couronnement de saveurs tout à fait exceptionnel.


Copyrights Wonderweb sprl 2004 - 2014