Magret de canard aux échalotes et vinaigre balsamique

Une recette de magrets de canard cuits à la poêle accompagnés d’échalotes déglacées au vinaigre balsamique. Cette recette a déjà un petit goût de vendanges.

Civet de marcassin à la gelée de groseille, poires rôties

Rien de tel que cette belle préparation de gibier pour combler vos invités lors des fêtes ; en laissant planer dans votre cuisine le fumet irrésistible de ce superbe plat mijoté qui combine à la perfection les tonalités musquées, fruitées ; l’acidité et la douceur.

Lièvre à la Royale

Le terme royal n’est pas usurpé pour ce plat à base de lièvre. Cette recette, difficile, est réservée aux cuisinières expérimentées. Mais le résultat est absolument exceptionnel. Une chair tendre et moelleuse, parfumée de ses propres arômes et de celles du vin et des ingrédients avec lesquels il a été cuisiné. C’est vraiment un plat d’anthologie qu’il faut avoir mangé une fois dans se vie.

Perdreau à la normande (cuisson en cocotte aux pommes)

Pour garder moelleuse la chair ces perdreaux, ceux-ci sont cuits dans une cocotte au four entourés de pommes. Dans cette recette, on n’oubliera pas la crème et le calvados qui apporte la couleur locale et un supplément de saveur.

Magrets de canard poêlés au miel et aux clémentines

Une plat de fête exquis qui va plaire aux gastronomes, par son accord subtil de textures et de saveurs. Cette recette de magrets de canard au miel est accompagnée de clémentines qui ajoutent un parfum délicieux.

Dinde farcie aux marrons et foie gras

On ne peut plus traditionnel que cette  recette de dinde aux marrons très facile. C’est la cuisson qui permet à la volaille de rester moelleuse et fondante.

Gigue de chevreuil Saint-Hubert

Une préparation royale et festive pour accommoder une belle gigue de chevreuil ; marinée délicatement au préalable au vin rouge et aux légumes.

Bœuf Wellington, sauce porto

Voici une très belle recette de réveillon de Noël – un peu complexe à préparer – mais qui va certainement plaire à vos invités : un tendre et juteux filet de bœuf, enrobé d’une belle farce au jambon et aux champignons relevée au porto ; le tout emballé dans une pâte feuilletée et cuit au four « en croute ». Une préparation qui offre l’avantage de préserver tous les sucs et le jus de cuisson au cœur même de la viande.

Rôti de marcassin

Un filet de marcassin, préalablement mariné, saisi dans le beurre et cuit au four. Servi avec une sauce à base du jus de la marinade réduit et épicé et monté avec du chocolat. Un plat délicieux et original qui se sert accompagné des pommes sautés ou en compote, d’une fricassée de champignons ou de gnocchis.

Pintade farcie aux fruits secs

Une magnifique volaille de fête farcie avec des fruits secs. Cette pintade sera un magnifique plat de Noël.

146 Recettes de plats de fêtes pour réaliser des volaille de noël, volailles de fêtes, dinde de noêl, volailles rôties et plat mijoté à base de volaille, gibiers, gibier à poil, foie gras et crustacés à servir en plats

Laurent Goffin 4.0 stars based on 35 reviews

4/5 sur 35 avis

Filet de boeuf sauce Périgueux (Périgord)

La célèbre sauce Périgueux, emblème de la gastronomie aquitaine, débarrassée des ingrédients dont on la surcharge souvent est beaucoup plus légère qu’on l’imagine puisque presque exclusivement à base de truffes !!! Ce qui en fait un plat de fête exceptionnel à ne rater sous aucun prétexte.

Magrets de canard rôtis au miel, aux clémentines et Grand Marnier

J’aime beaucoup cette préparation de magrets délicieusement fruitée par le confit de zestes de clémentines et relevée délicatement au Grand-Marnier. Un équilibre très bien ajusté entre les tonalités acides des agrumes et la douceur sucrée du miel et de la liqueur.

Magrets de canard farcis au foie gras et au cacao, ananas victoria confit 

Un magnifique plat de fête qui allie tout le meilleur du canard. Le cacao apporte une délicieuse amertume qui est réveillée par l’acidité et la douceur de l’ananas victoria confit.

Homard et spaghetti au fumet de truffe

Délicieux, très facile à faire rapidement, ce plat est idéal pour un dîner improvisé ou si l’on manque de temps. Des spaghettis frais, de la truffe et un beau homard breton, de la crème, du porto et de la sauce américaine.

Poularde farcie

Et si l’on revenait aux plats traditionnels, comme ceux préparés avec amour par nos grands-mères? Voici une belle recette de poularde farcie, qui pourra garnir vos tables de fêtes avec élégance, excellence et dignité!

L’oie aux pommes, cidres et Calvados, en daube à la normande

Une autre manière de cuisiner l’oie de Noël comme en Normandie avec des pommes, du cidre et du Calvados. C’est une recette très savoureuse qui cuit durant 2 à 3 heures. La réalisation est simple, il faut cependant prévoir une grande daubière ou un grand faitout. Servez avec une marmelade de pommes.

Civet de Langouste à la fine de champagne et vin rouge

Une belle langouste fraîche (proscrivez les langoustes surgelées), de la fine champagne et du vin rouge, oui rouge. Quelques échalotes et un peu d’ail. Ce sont presque tous les ingrédients de cette belle recette qui est facile à cuisiner. Vous la servirez avec un très bon riz de Camargue ou/et une purée de légumes de saison.

Cassolette de crustacées au homard breton, langoustines et coquilles saint jacques

Un homard et des langoustines vivement poêlés accompagnées d’une sauce mousseuse dont la base est un fumet concentré et relevé de pineau des Charentes. Assez simple à réaliser, la cuisson doit être très précise pour conserver goût et texture des crustacées.

Oie fermière rôtie et pommes et poires sautées

Perdrix rôties à la crème au porto

La chair fine et délicate des perdrix s’épouse à merveille avec la sauce délicieuse de cette préparation. N’hésitez pas à proposer ce plat à vos enfants, pour leur faire découvrir la saveur fine et si particulière du gibier.

Le Chapon de Cyrano de Bergerac aux marrons et foie gras de canard

Un beau chapon délicatement farci qui aurait réjoui les héros de la pièce de Rostand. Toute la Gascogne dans le plat gastronomique et facile à préparer. La farce est simple et pour vous simplifiez la tâche, je vous conseille d’utiliser des fonds d’artichauts surgelés.

Dindonneau braisé au champagne

Une très belle recette de volaille pour les fêtes. Choisissez un dindonneau fermier de belle qualité. Vous utiliserez un champagne brut et vous boirez le même avec le plat. En accompagnement vous servirez des röstis, ou des purées de fruits : airelles ou canneberges, des pommes et des poires sautées au beurre ou de bons marrons braisés. Si vous ne trouvez pas de champignons de saison, prenez des champignons de Paris.

Selle de chevreuil rôtie, sauce à la crème

Une selle de chevreuil simplement rôtie au four et une sauce à la crème et gelée de groseilles. Accompagnée d’une fricassée de champignons des bois ou de légumes d’hiver. Un plat simple et facile à réaliser à la saison de la chasse.

Poulet de Bresse à la crème aux truffes

Ce plat est un grand classique de la cuisine française. A défaut de poulet de Bresse, utilisez un beau et bon poulet fermier, il en existe un peu partout sur des marchés et chez de bons volaillers ou bouchers. Grand plat mais recette simple et facile à cuisiner : du poulet et de la crème bien sur, plus des champignons, des truffes et du vin blanc et cuisson dans une cocotte ou une sauteuse.

Géline de Touraine aux écrevisses 

La géline de Touraine fait partie de ces volailles de fête au même titre que les poularde de Bresse, les Coucou de Malines,  le coucou de Rennes,  etc… Cette recette est un grand classique qui a totalement sa place dans un repas de noël.

Canard farci au foie gras accompagné de châtaignes

Lorsque les repas de fêtes sont en petit comité, il est préférable de choisir une volaille plus petite afin de n’avoir pas à terminer des restes plusieurs jours durant. Cuisiné comme ses grandes sœurs, une cuisson en cocotte lui donne une chair moelleuse qui s’est parfumée des arômes de la farce et des châtaignes.

Tournedos Rossini

Un musicien nous compose une œuvre gastronomique et nous voici en face de la symphonie des saveurs du Tournedos Rossini. Pour la petite histoire, c’est vraiment Rossini en personne, gastronome à ses heures, qui a élaboré cette recette opulente qui nous propose un accord bœuf, foie gras, truffe et madère : tout un menu condensé en un plat.

Terrine de saumon sauvage et turbot

Cette terrine est digne des plus belles tables. En plus d’être excellente elle est très belle. Une farce de poisson et des couches de saumon et de turbot s’intercalent dans la terrine qui est servir froide avec une sauce mousseuse à la crème et aux herbes.

Poularde de Bresse à la peau croquante, navets et potirons glacés

Une exquise et moelleuse poularde à la peau croustillante et dorée à la perfection aux parfums de gingembre. Elle est accompagnée de petits navets et dés de potirons glacés et saupoudrez de sésame. Une chose importante : la poularde doit reposer 1 h à température ambiante avant de passer au four pour que la chair soit moelleuse.

Cuisses de pintade aux morilles 

Une très belle alternative à la poularde de Bresse au vin jaune et morilles. La crème, le vin jaune d’Arbois et les morilles sont réunis pour un pat d’une immense gourmandise.

Oie de Noël farcie au foie gras, salade de cèpes

Une préparation très festive pour un plat tout à fait exceptionnel. C’est la recette idéale si vous êtes plus de 6 personnes à table. Veillez à maintenir une petite ébullition constante lors de la cuisson de l’oie afin de réussir le confit ; qui est l’élément essentiel de cette belle recette.

Chapon au romarin, poêlée de champignons aux marrons

Un chapon rôti, parfumé au romarin, aux marrons et aux champignons. Un beau plat de fête, idéal pour réunir autour de la table vos proches et vos amis.

L’oie rôtie aux marrons comme en Alsace

L’oie de Noël, quel régal ! Et cuisinée de cette manière, c’est un plat de roi. La recette est assez longue à préparer mais ne présente pas de difficultés majeures. L’oie est farcie et rôtie au four dans avec une mirepoix dans du vin blanc. De cette manière la chair reste onctueuse. Servez avec du chou rouge ou blanc braisé ou une purée de pommes de terre bien beurrée.

Grives farcies au foie gras truffé cuites en cocottes à la parisienne

Les grives sont des oiseaux délicieux et préparés ainsi ils vont garder leur saveur et leur moelleux. Les grives sont farcies d’une fine farce et de foie gras et cuisent à couvert dans une cocotte. La réalisation de la recette est facile et ne demande aucun savoir-faire particulier. La farce peut se cuisiner à l’avance. Si vous ne savez pas désosser à cru, et si votre volailler ne me fait pas, cuisinez des grives non désossées.

Oie à la daube

Une recette de Noël ancienne qui permettait de cuisiner les vieilles oies, très simple et très facile à réaliser. Une jeune oie sera tout aussi bonne et la cuisson en sera moins longue. Lardée, l’oie cuit dans une cocotte dans un savoureux mélange de vin, de bouillon et d’eau de vie. Ce plat peut se déguster froid.

Gigue de chevreuil rôtie

La chair de jeune chevreuil est très délicate et tendre et en automne, on en trouve chez les bouchers. Comme la plupart des gibiers, ce sont des animaux d’élevage qui se cuisinent comme d’autres viandes, plus besoin de faisandage et longue marinade, pour éliminer les toxines provoquées par la chasse.

Fricassée de poulet de Bresse aux langoustines

Une recette de fête somptueuse dont la préparation n’est pas très compliquée. Le poulet de bresse découpé et préalablement sauté cuit dans un délicat fumet de langoustines. Ces dernières sont introduites dans le pat à la fin de la cuisson pour éviter de trop cuire. A déguster avec un chablis premier cru et une purée de potimarron. A défaut de poulet de Bresse, choisissez un poulet fermier AOC, un coucou de Rennes, une géline de Tours. 

Perdreaux farcis aux cèpes

A la saison de la chasse, les perdreaux sont de retour. Leur chair succulente sera encore magnifiée avec cette race de cèpes dont les arômes imprègnent la chair des perdreaux durant la cuisson. Rôtis en cocotte tout simplement. Comptez 1 perdreau pour deux et servez avec une fricassée de cèpes.

Dinde au miel et aux marrons, girolles aux oignons grelots

Il y a d’autres moments festifs que Noël pour se réunir autour d’une belle dinde rôtie ! N’hésitez pas à préparer cette belle recette de saison lors d’une prochaine grande occasion.

Chapon fermier farci aux figues et au foie gras.

Le chapon est vraiment l’hôte des tables de Noël, choisissez toujours un chapon fermier à défaut d’un chapon de Bresse, c’est la garantie d’une chair savoureuse.

Civet de Sanglier

Choisissez plutôt un jaune sanglier de 6 à 8 mois, la chair est la meilleure. Pour le civet utilisez de l‘épaule, de la poitrine, du bas-de-côtes ou du cuissot. La chair est mise dans une marine plusieurs jours et le jour même la cuisson est longue ce qui permet d’obtenir une sauce sirupeuse et concentrée. La réalisation n’est pas difficile.

Ris de veau meunière au champagne

Une recette simple et élégante, et qui permet vraiment de mettre en valeur toute la finesse de saveur du ris de veau.

Pintade aux fruits des îles et à la vanille

Pour changer de la dinde aux marrons ou de chapon farci, pourquoi pas une pintade aux fruits d’ailleurs et au parfum de vanille. Un plat acidulé, délicat aux saveurs sucrées-salées et épicées qui apporte chaleur et exotisme à un repas de fêtes.

Cuissot de chevreuil aux trois purées (céleris rave, haricots secs & purée de marrons)

Un beau cuissot bien de chevreuil bien lardé rôtit au four après avoir mariné 24 h avec des aromates. Il est accompagné d’une magnifique sauce et de 3 purées de légumes, une de haricots blancs, une de céleri et une de marrons. Une idée pour les fêtes

Poulet au champagne

Un beau poulet fermier, au mieux un coucou de Rennes ou un poulet de Bresse ou une géline de Touraine, une somptueuse farce au champagne et une cuisson dans un bouillon au champagne, de quoi faire d’une simple volaille un plat de fête. Et en plus le plat est facile à réaliser. Faites toujours cuire la farce avant de farcir la volaille car la cuisson de la farce est beaucoup plus longue que celle de la volaille. Vous le servirez avec une purée aux truffes ou aux cèpes, ou une fricassée de morilles.

Coq de Noël farci au foie gras et aux champignons

Et pourquoi pas un coq pour changer ? Si vous commander un jeune coq à votre volailler, sa chair sera tendre. Farci de foie gras et champignons et même de truffes si cela vous tente et rôti, vous réaliserez un plat plutôt facile à faire, peu compliqué pour un résultat excellent. Vous l’accompagnerez de röstli ou des pommes de terre sautées, voire de pâtes fraîches.

Estouffade de marcassin au vin rouge

La chair du ne demande pas de marinade, ce qui simplifie la recette. C’est un plat pour la saison de a chasse, pas difficile d’exécution et qui demande une préparation minimum et une longue cuisson. Vous le servirez avec des champignons de saison.

Pintade à l’armagnac et au foie gras

Pour un Noël en petit comité cette pintade au foie gras et à l’armagnac est idéale. De réalisation aisée, elle s’accompagne de pruneaux confits qui peuvent se préparer à l’avance et se réchauffer au dernier moment Ce plat demande peu de préparation ce qui est pratique un jour de fête, mais le résultat est succulent.

Râble de chevreuil aux poires et au confit d'airelles

Une préparation « royale » pour accommoder une belle pièce de chevreuil. Une recette de chasseur, dans la plus pure tradition.

Suprêmes de Volaille, risotto aux truffes et au foie gras

Si la cuisson des suprêmes est très simple, celle du risotto est beaucoup plus délicate. Ce plat est cependant assez facile à réaliser, il demande juste un peu d’organisation pour les cuissons simultanées des suprêmes et du risotto c’est pour cela que cette manière de cure les suprêmes résout le problème.

Poularde truffée en marmite

Un plat classique pour mettre en valeur les volailles de la Bresse. C’est une recette longue et délicate, mais particulièrement excellente et savoureuse. Le temps pour la préparer est long mais surtout parce que les cuissons sont longues. Et la plupart des préparations et cuissons se réalisent la veille.

Faisan rôti à la choucroute

Un plat festif qui permet de présenter du gibier avec une recette originale et qui sort de l’ordinaire. De plus, le mariage du faisan rôti avec la choucroute est totalement réussi et offre une palette de saveurs irrésistibles, qui réconfortent aussi bien le corps que l’âme.

Tourte de sanglier et champignons sauvages

La saison de la chasse et celle de la cueillette des champignons sont souvent parallèles. Une bonne raison de réunir du gibier et des champignons dans cette tourte exquise. La tourte, semblable au pie anglais, demande toujours une vraie pâte feuilletée. Un peu délicat à réaliser mais tellement bon.

Cocotte de faisan au madère et aux chicons caramélisé

Deux belles poules faisanes rôties en cocotte, de beaux chicons fondants et légèrement caramélisés, le tout nappé d’une sauce crémeuse relevée au madère ou au porto … un régal simple et succulent !

Pain de canard aux marrons

Plat simple ce pain de canard est assez facile à cuisiner même si la liste des ingrédients est longue. Toutes les viandes sont hachées en même temps et on y incorpore ensuite les autres ingrédients avant de faire cuire au four. Se déguste chaud ou froid avec un chutney de figues ou de pommes.

Râble de lièvre au foie gras cru de canard

Une préparation très gourmande et tout à fait indiquée dès que la saison du gibier commence. Utilisez de préférence le râble d’un jeune lièvre, plus tendre et plus juteux.

Cocotte de pintade aux abricots secs et au miel

Un plat toute saison qui offre de délicieuses saveurs aigres-douces. Une belle pintade fermière, of course, des abricots secs bien moelleux, un trait de verjus ou de vinaigre de fruits, peu de préparation et une longue cuisson. A table !

Chapon, poêlée de cèpes, marrons et raisins

Un chapon dodu, cuit en partie au court-bouillon puis grillé au four ; accompagné de cèpes fondants poêlés au beurre, de marrons et de raisins. Un beau plat de fête, aux saveurs riches et variées, et pas trop compliqué à préparer.

Côtelettes de biche et sa fricassée de  champignons au roquefort

Un plat suffisamment sophistiqué pour pouvoir prétendre être servir dans un repas de fête. La recette est très simple, à la portée de tous et vraiment délicieuse. Si vous ne trouvez pas de champignons frais, utilisez des champignons secs et faites-les tremper avant de les cuisiner. 

Dinde farcie et pochée et son sabayon de champagne

Une excellente recette de dinde dont la cuisson permet à la chair de rester moelleuse et de ne pas se dessécher. Accompagnez-la d’une sauce exquise : un sabayon de champagne dont la délicatesse apporte une note raffinée pour un repas de fête. Prévoyez un torchon préalablement bouillie dans de l’eau ou un morceau de lin écru pour envelopper la dinde durant la cuisson. Vous l’accompagnerez de légumes oubliés.

Pintade fermière aux agrumes et au miel

La chair de la pintade est particulièrement fine et fondante, elle se prête à une préparation festive lorsque l’on se retrouve en petit comité. Cette recette est simple et délicieuse est parfaite pour une cuisinière débutante et se déguste avec des pommes de terre simplement rôties au four. 

Geline de Touraine et sa purée aux truffes

La géline de Touraine est une jolie poule noire parée d’une belle crête rouge. Sa chair est d’une grande finesse ce qui en fait une volaille idéale pour un repas de fête. La recette est très simple et elle est tout aussi simplement accompagnée d’une purée aux truffes. Vous dégusterez avec ce plat un sauternes.

Filets de biche aux figues, sauce pain d'épice

Un plat de fête avec du caractère : un beau filet de biche – farci avec des figues puis ficelé et rôti au four – le tout servi avec des navets poêlés et caramélisés arrosés d’une sauce délicate au pain d’épice. Que la fête commence !

L’oie rôtie aux chou rouge et aux pommes

Ce plat de fête est tout indiqué pour célébrer Noël. Une recette savoureuse et de réalisation simple. L’oie est farcie avec une préparation aux pommes et accompagnée d’une fondue de chou rouge. Choisissez des pommes acides à chair ferme et une oie fermière vidée avec son foie et son gésier. 

Salade tiède aux écrevisses, aiguillettes de canard, foie gras poêlé et truffes

Très classique dans sa facture, cette salade tiède mêle eau et terre avec les écrevisses et le foie gras. Les salades mélangées rassemblent aussi des saveurs contrastées qui donnent du tonus au plat. Ce plat assez simple à réaliser est un plat complet.

Dinde farcie aux morilles

Des champignons aux arômes exceptionnels dans le ventre d’une dinde pour la parfumer durant la cuisson. Plus une farce fine et moelleuse. A servir bien dorée une purée de panais au beurre ou une fricassée de champignons.

Cassolette de homard

Le homard, en particulier, le homard bleu breton est très prisé sur les tables de fêtes. Ce plat est d’une grande finesse, les morceaux de homard sont servis dans une sauce américaine. Vous aurez ainsi une exquise entrée que vous accompagnerez d’un Côtes de Beaune ou d’un Bourgogne blanc

Canard aux figues

Les fêtes peuvent être l’occasion de découvrir des volailles sauvages que l’on ne mange pas souvent. Essayez cette recette du sud de la France, pleine de saveurs et d’arômes exquis. Repas de fêtes rimera avec fêtes des papilles. La recette est simple à réaliser.

Dinde fermière rôtie et farcie aux marrons

Pour les inconditionnels de la Dinde de Noël, voici une belle recette un peu longue mais simple à faire. La dinde doit impérativement être fermière sinon vous aurez une chair sèche et sans goût. La farce est cuite avant d’en remplir la dinde pour une cuisson plus rapide et donc moins desséchante. Evitez les marrons et choisissez des champignons ou des légumes de saison en accompagnement.

Gigue de daim et sa purée de cacahuètes 

Un plat pour assemblée de nombreux convives car la gigue est un morceau conséquent. Elle est simplement rôtie au four et  servie accompagnée d’une sauce aux cacahuètes et aux tomates. Le tout est facile à réaliser, pensez à bien surveiller la cuisson de la gigue.

Terrine de poisson aux herbes

Cette terrine est très belle lorsqu’on la coupe, elle est également très bonne, légère et assez facile à faire, mélangeant des poissons à chair blanche et du saumon, plus des herbes vertes. Vous la servirez chaude accompagnée d’une sauce à la crème citronnée et parfumée aux herbes. Mettez les poissons au congélateur 10 mn avant de commencer la recette

Homard bleu breton, jus aux fruits de mer, risotto safrané

Un plat magnifique dans lequel les saveurs se mêlent harmonieusement. La préparation ne présente pas de difficulté particulière, seules les cuissons sont délicates. Si vous ne trouvez pas de porc noir de Bigorre, remplacez par un très beau lard de qualité.  Il va sans dire que les homards bretons doivent être frais. L’idéal est d’être deux pour préparer ce plat.

Pot-au-feu de chapon et foie gras

Un plat faussement rustique pour un réveillon de Noël à la campagne ou à la montagne dont la technique est celle du pot-au-feu. Donc simple et facilement réalisable dans une grande cocotte. A défaut de chapon de Bresse, une poularde ou u  très beau poulet ou chapon fermier feront l’affaire. 

Magret de canard aux raisins et basilic

Un plat de fête simple mais d’une grande finesse, combinant la saveur musquée du magret de canard avec les notes fruitées des raisins et le parfum du basilic. 

Cuissot de marcassin à l’orange

La chair des marcassins tués à l’automne est savoureuse parfumée des glands, champignons et racines qu’ils ont mangés. Cuisinée de cette manière elle en sera encore plus savoureuse. Les oranges apportant une saveur supplémentaire qui avive celle du marcassin. La recette est assez simple. Vous servirez ce cuissot avec des pâtes fraiches ou une semoule de couscous

Vanneaux au four à l'armagnac

Le vanneau est un oiseau échassier proche de la bécasse, mais à la chair plus fine et plus délicate. A proposer à tous les amateurs de gibier, en quête de saveurs nouvelles et originales.

Aiguillettes de canard au cognac et poivre vert

Un petit régal, pas trop compliqué à préparer, et qui pourra faire office d’entrée festive et gastronomique, en couple ou entre amis.

Homard, girolles et écrasé de rattes, réduction de pinot gris. 

Un plat de fête exceptionnel, un homard cuit dans une nage, des girolles cuites avec le corail du homard, des rattes écrasé au jus de homard et une sauce réduite au pinot gris. Cette recette demande de la technique et de l’organisation.

Homard poêlé et son beurre de crustacé

Le homard est saisi dans une poêle très chaude où il va cuire. Comme il est lui-même un crustacé, la sauce est réalisée à partir du jus du homard. Un plat superbe et un peu délicat à réaliser, la cuisson est à surveiller de près. Sans accompagnement, c’est une entrée et avec une garniture un plat.

Carré de biche au porto, cassis et oignon rouge

Bien souvent – en plus de la mise en valeur d’un beau produit - la vous permet également de mettre l’accent sur la présentation. Notre belle recette d’aujourd’hui vous permettra d’offrir autant de plaisir au regard que lors de la dégustation.

Langouste à la Parisienne ou langouste bellevue aux petits légumes et mayonnaise

Aussi élégante et belle à voir que « la Parisienne », cette langouste ainsi préparée était sur tous les étals des traiteurs et poissonniers lors des fêtes de fin d’année aux halles de Paris. Elle était aussi appelée Langouste Bellevue, il s’agit d’une langouste cuite au court-bouillon et servi froide avec des petits légumes et une mayonnaise. Pour les débutants, leçon de cuisson au court-bouillon de la langouste.

Dinde farcie aux marrons

Dans de nombreux souvenirs des Noëls de notre enfance, il y a la dinde aux marrons. La dinde sans laquelle aucune maitresse de maison n’envisageait un réveillon ou un repas de Noël. Nous avons délaissé cette recettes pourtant si pratique quand on est nombreux. La voici telle qu’on la trouve dans les livres de cuisine anciens.

Spaghettis aux langoustines et crevettes roses aux légumes marinés

Les spaghettis sont les pâtes les plus célèbres et les plus consommées. Voici une recette délicieuse pour varier leur préparation. Les spaghettis cuits « al dente » sont mélangés à des crustacés et des légumes marinés. Les légumes sont achetés tout prêts dans les épiceries italiennes. Le reste vous le ferez vous-mêmes.

Lapin de garenne aux pruneaux

Le lapin de Garenne est reconnaissable du lapin domestique avec les longues pattes et ses grandes oreilles, sa chair est aussi très différente. Pour la mettre en valeur, cuisinez ce plat très simple mais très savoureux. Lapin et pruneaux marinent séparément mais se réunissent en fin de cuisson. Vous pouvez aussi faire un mélange pruneaux-raisins ou n’utilisez que des raisins. Cuisson dans une cocotte.

Sole poêlée, purée de pommes de terre aux cèpes

Le secret et le plaisir de cette recette réside dans la combinaison des saveurs entre le poisson et une purée de pommes de terre aux cèpes, relevée d’une émulsion au jus de viande et d’un « «confit » de petits oignons. Malgré la simplicité des ingrédients, c’est un vrai « plat de fête » qui conviendra parfaitement pour surprendre et satisfaire vos convives.

Volaille de Noël en habit brioché

Exquise recette alsacienne qui emplit d’odeurs savoureuses la table du repas lorsque l’on coupe la croûte. La préparation est délicate et un peu longue, mais le résultat vaut le mal que l’on s’est donné. Les ingrédients sont simples et économiques, vous pouvez choisissez la volaille que vous préférez et commandez à votre boulanger la pâte à brioche salée.

Chou farci au canard et au foie gras

Chou farci de luxe pour un repas de fête à connotation rustique. Ce plat cuit longtemps, 2 h environ, vous pouvez le préparer à l’avance et cuisinez le reste du repas pendant sa cuisson. La réalisation est un peu délicate dans le montage du chou farci mais pas difficile. Si vous ne possédez pas de hachoir, faites hacher la viande par votre boucher.

Soles à la normande aux fruits de mer et champignons de Paris au Calvados

A Dumas dans son dictionnaire de cuisien célèbre ce plat qu’il aimait préparer et le cuisinait fort bien. Ce plat contient les produits d’une pêche et mêlent poissons, coquillages et crustacées et la bonne crème de Normandie. C’est un plat de fête, un régal tant pour les yeux que pour le palais.

Lièvre au foie gras au vin rouge à l’impériale

Impérial, le terme n’est pas usurpé pour ce plat magnifique qui se mange à la cuiller. Il demande une préparation assez longue mais ne présente pas de difficulté particulière. Il vous faut un beau levreau assez gros, un peu de mie de pain, du foie gras et du bon vin rouge de Bordeaux ou Bourgogne. Comptez 24 h de marinade, à réparer la veille donc.

Oie à la choucroute

Une recette éminemment simple et absolument délicieuse. L'oie et la choucroute cuisent séparément mais concomitamment et ne se retrouvent que pour la dernière demi-heure de cuisson. On peut accompagner ce plat de pommes fruits.

Tournedos de biche au foie gras

Un subtil avec du foie gras frais de canard. La recette est facile à réaliser à partir d’un filet de biche. A déguster avec un côtes de Rhône et un simple écrasé de pommes de terre. 

Cailles farcies au foie gras sur un lit de chou rouge à la cannelle et aux pommes

Bien dodues et bien grasses, elles seront exquises à voir et à manger, sensuellement étendues sur leur lit de chou rouge. Saveur sucées-salées et mélange de texture réussi.

Canette rôtie au pamplemousse et au miel 

Le canard et les agrumes fonctionnent très bien ensembles. Cette belle recette de volaille rôtie sera parfaite pour un réveillon de Noël.

Poularde de Bresse aux truffes demi-deuil

Pour cette recette de choix, la poularde de Bresse est indispensable. Sa chair fine et moelleuse s’imprègnera de la saveur et de l’arôme des truffes. Un véritable régal. Assez coûteux, mais c’est fête et surtout très facile à cuisiner. Vous la servirez très simplement avec des pommes Anna et l’accompagnerez d’un Brouilly.

Tajine d'agneau aux poires et au safran

J’aime beaucoup ce tajine, utilisant la belle association du parfum fruité de la poire et de l’exhalaison enivrante du safran. Une recette qui peut sans fausse modestie figurer comme plat de fête.

Faisan braisé au marsala et endives caramélisées 

Une recette qui me fait penser à la magnifique recette du faisan à la brabançonne qui allie ce délicieux gibier aux des endives et de la bière. Cette préparation fera fureur pour votre réveillon de Noël.

Faisan truffé à l'Armagnac

La chair du faisan est d’une grande finesse. Ce petit oiseau (comptez 1 faisan pour 2 ou 3 personnes) cuisiné selon cette recette conservera toutes ses qualités. La cuisson est longue et en 2 parties, mais la réalisation est très facile et très simple, l’armagnac et la truffe lui donnent un air de fête.

Carré de côtelettes de biche aux légumes racines, sauce aux airelles

Un plat tout à fait délicieux qui retrouve des saveurs oubliées. Les côtelettes cuisent comme un carré de porc ou un carré d’agneau. Les légumes racines sont cuits à l’eau et sont ajoutés en fin de cuisson. Une recette très simple.

Pigeons rôtis aux cèpes sauce Chambertin (vin rouge)

Les pigeons sont des volailles de plus en plus appréciées. Choisissez-en de bonne provenance, bien en chair et cuisinez-les de cette manière simple, farcis et rôtis. Servez-les avec la sauce au Chambertin, exquise, onctueuse qui accompagne à merveille les pigeons.

Canard rôti au miel et zestes d'oranges

Une préparation de canard rôti qui met l’accent sur le contraste savoureux entre l’acidité du zeste d’orange et la douceur caramélisée du miel. J’aime toujours cette combinaison, qui offre beaucoup de plaisir gustatif.

Blanquette de dinde aux pleurotes et marrons 

Pour nous changer de la classique dinde de noël aux marrons, je vous propose un plat très convivial : une délicieuse blanquette à base de dinde agrémentée de marrons et de champignons. 

Navarin de homards

Une recette délicieuse et peu compliquée à réaliser. C’est un navarin classique où le homard remplace l’agneau. Si vous le cuisinez hors saison, utilisez des légumes surgelés ou des mini-légumes frais, l’idéal étant de préparer cette recette au printemps avec de délicieux légumes nouveaux.

Perdrix en croûte aux morilles

Un plat plutôt sophistiqué pour un repas chic. Des perdrix, des morilles ou des cèpes, à défaut des champignons de Paris. La croûte est formée d’escalopes et de jambon fumé, les arômes sont donc fameuses. La recette est un peu longue mais le résultat vaut l’effort et le temps passé. A défaut de perdrix vous prendrez une volaille à votre choix.

Noix de marcassin poêlée à la grappa

Une délicieuse recette de marcassin avec une note originale à la grappa. Un régal raffiné et très original pour tous les amateurs de gibier.

Coquilles Saint-Jacques à la crème

Un plat d’une belle simplicité. Un conseil, si vous habitez près d’un lieu de pêche et que les coquilles Saint-Jacques viennent juste d’être pêchées, faites macérer les noix 20 mn dans du jus de citron avant de les cuisiner. 

Chapon farci au foie gras

La manière traditionnelle de cuisiner le chapon du sud-ouest avec une farce au foie gras, aux artichauts et à l’armagnac. Une cuisson précise et des pommes de terre sautées ou des marrons poêlés en accompagnement. 

Chapon rôti

Cours de cuisson pour réussir parfaitement la cuisson des chapons qui doit être faite avec beaucoup de soin pour mettre en valeur la grande finesse et la qualité organoleptique exceptionnelle des merveilleux chapons de Bresse et les autres chapons de qualité. Vous pouvez glisser des lamelles de truffes entre peau et chair 24 h à l’avance. 

Poularde laquée et sa farce aux abricots secs et pistaches

Un plat de qui change des recettes traditionnelles. Plus légère, les marrons sont remplacés par des fruits secs et la peau est laquée. Salez et poivrez la poularde et préparez la farce la veille. Gardez au frais en attendant de la cuire. 

Lapin à la mode gasconne à l'armagnac

Une recette très simple et facile à réaliser tout en étant très savoureuse. Des morceaux de lapin qui mijotent et s’attendrissent dans une cocotte et prennent les saveurs des ingrédients qui les accompagnent. Moelleux et parfumé. Vous servirez une purée de haricots blancs ou un écrasé de pommes de terre à l’huile d’olive en accompagnement.

Cailles aux truffes et aux mousserons

Des petites cailles bien dodues, de belles truffes fraîches et des mousserons « pieds violets », voila un beau début pour cette recette de fête. Ce plat qui n’est pas difficile à réaliser, elle demande juste un peu de temps et de travail, mais le superbe résultat le vaut bien. A défaut de mousserons d’autres champignons de saison, voire de Paris feront l’affaire.

Homards aux morilles

Les à la texture si intéressante se marient très bien avec la saveur du homard. Utilisez des morilles séchées leur saveur est remarquable. La recette est longue à préparer mais ne présente pas de difficulté majeure pour une bonne cuisinière.  

Noisettes de chevreuil aux pâtes fraîches et airelles

Une recette de gibier rapide et facile à préparer. Les pâtes fraîches et les airelles apportent une tonalité légère et savoureuse à l’ensemble.

Civet d’oie aux oranges et au cacao

Une exquise recette qui s’inspire de la mole sud-américaine. Les morceaux d’oie marinés mijotent dans un jus de cuisson à base de jus d’orange et de cacao. Pour terminer avec des morceaux de chocolat noir. Une recette originale et facile à réaliser. A déguster avec des suprêmes d’oranges sautés dans du beurre et du vieil armagnac aux arômes de chocolat et d’orange amère.

Chapon fermier et purée de cerfeuil tubéreux à la vanille

Un plat de fête superbe et facile à cuisiner. Prévoyez 1 chapon pour 8 personnes environ. La purée de cerfeuil sera préparée durant la cuisson du chapon et tenu au chaud.  La finesse de la vanille se marie superbement avec le cerfeuil tubéreux et la délicatesse de la chair du chapon. Pensez à sortir le chapon du réfrigérateur 2 h avant de la cuisiner.

Turbot à l’oseille

Mon premier est un très grand plat de la cuisine traditionnelle. Mon second est un des poissons les plus nobles.  Mon tout est un superbe plat de fête. La préparation est un peu longue. Demandez à votre poissonnier de lever les filets des turbotins. 

Côtes de chevreuil poêlées à la gelée de coings

Une manière rapide et savoureuse pour préparer quelques belles côtes de chevreuil. Qui a dit que les préparations de gibier sont longues et laborieuses ...?

Saint Pierre, sauce hollandaise au caviar

Une préparation raffinée et très sensuelle pour un beau plat festif : de délicieux filets de St-Pierre grillés, accompagnés de tranches de courgettes jaunes ; le tout nappé d’une sauce hollandaise crémeuse, garnie de caviar. Un plat esthétique et savoureux.

Rôti de veau, cuisse de lapin, purée de pomme de terre et châtaignes

Une belle association de viandes aux saveurs contrastées, le tout accompagné d’une purée riche et goûteuse, à base de pommes de terre et de châtaignes.

Blanquette de poularde badiane et réglisse

Une belle poularde, saisie et dorée au beurre, puis lentement mijotée dans une sauce crémeuse parfumée à la réglisse et à l’anis. Ces deux parfums s’épousent parfaitement et soulignent avec finesse la saveur de la volaille.

Noisettes de marcassin au genièvre

Une recette très parfumée et facile à réaliser. Vous servirez les noisettes de marcassin sur des galettes de pommes de terre accompagnées de pommes fruits et d’airelles. C’est un plat très simple qui a beaucoup de saveur et d’allure.

Dinde farcie aux noix

Pour mettre cette en majesté, une farce fine qui parfumera la chair de ce volatile. La peau dorée au four et sublimée par un laquage, cette dinde sera la vedette de la table. Elle est accompagnée de galettes de pommes de terre et un Crozes-Hermitage ou un Chateauneuf-du-Pape. 

Dinde de Noël 

Une belle dinde remplie d’une farce à la viande et aux olives et champignons et contisée de truffes est cuite au four est servie avec des têtes de champignons grillées et des châtaignes cuites dans du vin blanc ou une purée aux truffes pour ne pas multiplier les saveurs. 

Pain de viande de canard aux truffes et champignons

Un pain somptueux pour un repas recherché. La recette est longue à réaliser et un peu délicate, surtout le découpage du canard, mais le résultat est merveilleux. Vous pouvez aussi décorez le pain démoulé avec des lamelles de truffes et des champignons entiers.

Cailles rôties aux dattes confites

Voici une belle recette pour offrir à vos invités un réveillon de Noël aux parfums originaux et exotiques : de belles petites cailles rôties et dodues, accompagnées de semoule et de légumes préparés dans une réduction aux jus d’agrumes et de dattes confites.  A essayer absolument.

Côtelettes de marcassin aux cèpes. 

Les marcassins mangent certainement des cèpes dans les forêts. Une bonne raison pour les réunir dans ce plat : des côtelettes grillées et rosées à cœur de marcassin, cèpes sautés et sa sauce veloutée aux cèpes.

Tourte de saumon sauvage et champignon aux herbes aromatiques

Du saumon, de préférence sauvage, cuit dans un coffre de pâte brisée en compagnie d’herbes aromatiques, de champignons et de crème. Ce plat d’une suavité exquise est assez facile à cuisiner. La difficulté consiste à déposer le couvercle de pâte sans le briser. Il suffit de l’étendre sur une feuille de papier sulfurisé et de retourner cette feuille sur la tourte. Vous pouvez utiliser d’autres poissons à chair ferme

Noisettes de chevreuil aux poires au vin

Pour ce plat réalisé avec la viande la plus fine, utilisez une selle de chevreuil : les filets seront coupés en noisettes et les os serviront à réaliser la garniture. La recette se réalise en 2 temps. Le 1e jour, cuisson de la garniture aromatique et le lendemain cuisson des noisettes de chevreuil et de sa garniture.

Alouettes sans tête au foie gras et cèpes 

Pour un réveillon de Noël en petit comité, pas question de grosse volaille. Essayez ces paupiettes farcies de foie gras et de cèpes. C’est un plat savoureux qui ne nécessite pas de d’être un cuisinier exceptionnel.

Pigeons laqués au gingembre et purée de carottes confites 

Une très belle préparation à base de pigeons servie avec une délicieuse purée réalisée avec des carottes. Un très beau plat de fête qui mérite sa place pendant un repas de Noël

Cassoulet au foie gras

Le cassoulet, ce plat rustique et roboratif peut devenir un plat de fête si l’on modifie les ingrédients. Ce cassoulet intègre des confits et du foie gras et supprime la viande de mouton Pour le reste la cuisine est la même et le plat mijote longtemps sur feu doux. 

Poularde de Bresse farcies aux coeurs de laitue

Prenez une belle poularde, faites-la cuire au four et servez-la avec des cœurs de laitue farcis de champignons de Paris, des abats, d’échalotes et de fines herbes hachés. Simple, non ? Et véritablement savoureux. Vous pouvez remplacer les cours de laitue par des cœurs de petits choux verts ou blanc.

Oison rôti et sa farce de foies de volaille aux marrons confits

Une autre façon d’interpréter la volaille de Noël aux marrons. Beaucoup plus légère et savoureuse, cette recette est facile à préparer. Vous accompagnerez le plat d’une purée de cerfeuil tubéreux. 

Paupiettes de ris de veau à l’oseille

Des paupiettes comme ça, on en redemande. Voila une recette raffinée qui est assez facile à réaliser. Servies avec un riz créole ou des pâtes fraîches et un bourgogne blanc, vous régalerez vos convives.

Chair de homard aux chicons et au pastis

Une préparation de homard un peu « canaille » ; mais qui devrait plaire par son originalité à tous les vrais amateurs du roi des crustacés !

Grives au raisin blanc, feuilles de vignes et vin jaune d’Arbois

Un plat de chasseur simple mais exquis. La réalisation est à la portée de tous et les ingrédients sont peu nombreux. En plus des grives, des raisins, des feuilles de vigne et du vin jaune d’Arbois. Les grives sont rôties au four et la sauce est déglacée au vin jaune. Pour un plat plus élaboré, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de crème dans la sauce.

Tournedos d’oie Rossini

Sur un air d’opéra servez ce plat exquis pour un repas de fête. Les tournedos sont réalisés dans des magrets d’oie, roulés sur eux-mêmes. Servis avec une sauce aux truffes et champignons.

Canard de  Challans aux fruits secs

Une petite volaille de Noël pour un repas avec peu de convives. Un canard extrêmement savoureux, à la peau croustillante et à la chair moelleuse et parfumée. Un plat de fête rapide et facile à faire qui se sert accompagné d’une compote de fruits secs.

Saint-Jacques à la saor (aux langoustines, gambas et poissons)

Une adaptation raffinée d’une très ancienne recette de pêcheurs à laquelle les Saint-Jacques ajoutent une touche de finesse et d’ailleurs saor signifie saveur. Ce plat se déguste froid. Il est donc préparé la veille.

Pot-au-feu et foie gras en feuille de chou

Quelle belle association que celle-ci ! Tout le régal d’un pot-au-feu, agrémenté de ballotines d’escalopes de foie gras cru cuites au dernier moment dans le bouillon et enveloppées dans des feuilles de chou.  Une sorte de « garbure » royale, parfaitement indiqué pour les repas de fêtes. Préparez le pot-au-feu la veille, afin que sa saveur ait le temps de s’enrichir.

Araignée de mer en carapace

L’araignée de mer est le plus fin des crustacées. La meilleure période pour le consommer se situe à la fin de l’année. La période des fêtes est donc idéale. Essayez cette recette simple à réaliser, il faut extraire toute la chair de l’araignée ce qui prend pas mal de temps. A prévoir dans votre organisation.

Poularde cuite en croûte de pain

Une superbe manière de cuire les volailles, enveloppées dans la pâte à pain. De la sorte, la chair reste moelleuse et s’imprègne du parfum des ingrédients qui cuisent avec elle. La recette est simple. La poularde s’accompagne d’une poêlée de champignons de saison ou de légumes racines.  

Noisettes de marcassin au genièvre

Délicieuses et tendres, les noisettes de marcassin font un plat très réussi. Selon la taille du marcassin, vous compterez 1 ou 2 noisettes par personne.  Vous servirez ce plat avec des pommes et des poires sautées au beurre ou cuites au four ou des galettes de pommes de terre. 

Foie gras de canard en cocotte présenté en rôti

Une présentation qui sort vraiment de l’ordinaire, et qui vous permettra de déguster un beau foie gras entier de canard à la manière d’un rôti de viande. J’aime beaucoup l’idée de présenter un ingrédient luxueux et de qualité dans un habit simple et le plus minimaliste possible.

Noisettes de chevreuil carottes à l'anis

Une délicieuse combinaison des saveurs musquées du chevreuil ponctuées par une note de douceur et de fraîcheur apportée par des carottes glacées à l’anis et une sauce aux clémentines. Un plat de fête original, très fin et parfaitement équilibré.

Pavé de saumon mi-cuit sur lit de mousseline d’épinards et d’oseille

Le saumon reste un des poissons préféré pour les fêtes. Choisissez un saumon sauvage de pleine mer, moins gras et plus goûté. La préparation est simple, la cuisson est délicate pour une réussite parfait, le dessus doit être saisi et le cœur quasiment cru. 

Timbale de macaroni Lucullus, aux ris de veau et écrevisse

On peut aussi faire un plat de luxe avec des pâtes. Cette timbale mélange des queues d’écrevisses, des ris de veau. La sauce est un beurre manié d’écrevisses. Vous pouvez remplacer les écrevisses par des langoustines ou des gambas. Si le ris est très frais, il n’est nul besoin de le peler, ni de le faire tremper ce qui simplifie la préparation.

Hamburger de foie gras cru aux châtaignes et truffes

Pour changer les règles un hamburger de foie gras de lamelles de truffes (ou d‘autres champignons à vote convenance). Quelques feuilles de mâche pour garder l’esprit et un bel assaisonnement. Ne prenez surtout pas des peins industriels à hamburgers mais des vrais petits pains chez votre boulanger !

Canard en croûte de sésame, garniture aux mendiants

Un caneton à la peau croustillante, rôti simplement ai four est accompagné de fruits secs cuits comme une compote. Simplement délicieux et facile à réaliser même pour des débutants. 

Palourdes au coulis de tomates, safran et sauternes

Les palourdes offrent un jus exquis lors de leur cuisson, un des meilleurs de tous les jus de coquillages. Par l’addition à ce jus de sauternes, de safran, de persil et d’un coulis de tomates ; cette belle recette permet de préparer vos palourdes comme un beau bouquet de saveurs.

Côtelettes de daim aux poires et à la choucroute

A la manière de l’oie à la choucroute, cette manière d’accommoder les côtelettes de daim ou de cerf ou de tout autre gibier est excellente et plutôt facile à préparer. Choisissez de grosses poires à chair ferme et de la choucroute déjà cuite.

Langoustines au beurre d’estragon

Un peu de technique est nécessaire pour réaliser cette superbe recette. Les langoustines cuites sous le grill du four sont servies avec un beurre monté à l’estragon. Classique dans les accords et les saveurs, ce plat est d’une belle finesse.

Langoustines aux lentilles vertes du Puy

Une belle alliance terre-mer pour recette. Un plat un peu sophistiqué et qui demande un peu de connaissance technique, des lentilles qui cuisent dans le jus de cuisson des langoustines et une mise en place élégante qui en fait un plat de fête.

Homard au poivre et gingembre

Une recette de fête succulente, et qui brille particulièrement par l’utilisation de beaux ingrédients.
Pour un plat très chic mais sans esbroufes ... comme on les aime !

Foie gras poché aux légumes d'hiver

Un beau foie gras de canard poché dans un bouillon de légumes et servi entouré de beaux légumes d’hiver cuits à la vapeur  et braisés dans du beurre. Une préparation longue pour un plat d’exception.