Perdreau à la normande (cuisson en cocotte aux pommes)

Pour garder moelleuse la chair ces perdreaux, ceux-ci sont cuits dans une cocotte au four entourés de pommes. Dans cette recette, on n’oubliera pas la crème et le calvados qui apporte la couleur locale et un supplément de saveur.

Faisan mijoté aux chicons, sauce à la bière trappiste

Une belle recette de , typique de la région du Brabant. La magie gastronomique opère merveilleusement grâce à la combinaison de chicons, de bière trappiste et de petits lardons mêlés à la crème fraîche pour agrémenter un beau faisan cuit en cocotte et moelleux à cœur.

Salmis de palombes à l'Armagnac comme au Pays Basque

La saison des palombes est une période sacrée dans le . Tous les chasseurs cuisinent les palombes et il existe différentes recettes. Essayez celle-ci qui est excellente et plutôt facile à cuisiner.

Perdrix rôties à la crème au porto

La chair fine et délicate des perdrix s’épouse à merveille avec la sauce délicieuse de cette préparation. N’hésitez pas à proposer ce plat à vos enfants, pour leur faire découvrir la saveur fine et si particulière du gibier.

Palombes rôties aux raisins

Les palombes sont des voyageurs qui transitent à l’automne dans le sud-ouest de la France. Leurs chairs délicieuses se marient aux raisins parfaitement mûrs en cette saison. Bardées et rôties, elles sont servies avec les raisins pelés cuites dans le jus de cuisson des palombes. Servez avec une fricassée de champignons.

Perdreaux farcis aux cèpes

A la saison de la chasse, les perdreaux sont de retour. Leur chair succulente sera encore magnifiée avec cette race de cèpes dont les arômes imprègnent la chair des perdreaux durant la cuisson. Rôtis en cocotte tout simplement. Comptez 1 perdreau pour deux et servez avec une fricassée de cèpes.

Grives farcies au foie gras truffé cuites en cocottes à la parisienne

Les grives sont des oiseaux délicieux et préparés ainsi ils vont garder leur saveur et leur moelleux. Les grives sont farcies d’une fine farce et de foie gras et cuisent à couvert dans une cocotte. La réalisation de la recette est facile et ne demande aucun savoir-faire particulier. La farce peut se cuisiner à l’avance. Si vous ne savez pas désosser à cru, et si votre volailler ne me fait pas, cuisinez des grives non désossées.

Faisan aux figues avec une purée de pomme de terre aux olives

Le titre de cette recette est un vrai roman mais il en vaut la peine. Recette du midi et plus exactement du Roussillon, elle utilise les ingrédients typiques de cette région : figues, olive et huile d’olive, le rancio, l’ail et pourquoi pas l’oignon de Trébons.

Canard Colvert à l'Armagnac, à la solognote

Au retour de la chasse, préparez ce plat délicieux et simple à réaliser. Plumez et videz, le colvert est farci et rôti et accompagné d’une sauce très goutée de tomates et d’oignons. Entre la préparation et la cuisson, comptez une nuit de repos, le temps que la chair du canard s’imprègne des arômes de la farce.

Cuissot de marcassin à l’orange

La chair des marcassins tués à l’automne est savoureuse parfumée des glands, champignons et racines qu’ils ont mangés. Cuisinée de cette manière elle en sera encore plus savoureuse. Les oranges apportant une saveur supplémentaire qui avive celle du marcassin. La recette est assez simple. Vous servirez ce cuissot avec des pâtes fraiches ou une semoule de couscous

38 Recettes de gibiers à plumes pour réaliser des volaille de noël, volailles rôties, volailles de fêtes, cocotte et pot au feu à servir en plats et entrées et hors d'oeuvres

Laurent Goffin 4.0 stars based on 35 reviews

4/5 sur 35 avis

Perdrix aux champignons

Des perdrix, des champignons, la forêt dans votre assiette. Les perdrix sont cuites au four enveloppées d’une barde et accompagnées de champignons et d’une sauce veloutée. Une recette simple et facile à préparer.

Cocotte de faisan au madère et aux chicons caramélisé

Deux belles poules faisanes rôties en cocotte, de beaux chicons fondants et légèrement caramélisés, le tout nappé d’une sauce crémeuse relevée au madère ou au porto … un régal simple et succulent !

Faisan rôti à la choucroute

Un plat festif qui permet de présenter du gibier avec une recette originale et qui sort de l’ordinaire. De plus, le mariage du faisan rôti avec la choucroute est totalement réussi et offre une palette de saveurs irrésistibles, qui réconfortent aussi bien le corps que l’âme.

Faisan au pot

Le faisan cuit ainsi est le plus simple et le plus savoureux que l’on puisse déguster. Le faisan cuit dans le bouillon d’un pot au feu ce qui garanti une chair moelleuse et est servi avec une sauce à la saveur extraordinaire réalisée avec le bouillon réduit et complétée de crème. On le sert avec des pâtes fraîches aux truffes ou nature.

Faisan rôti à la crème au curry

Une préparation très réussie et qui va plaire à tous les amateurs de gibier, grâce à la marinade qui précède la cuisson en cocotte du faisan. J’aime particulièrement la note d’exotisme savoureuse apportée par l’utilisation du curry doux.

Perdreaux à la catalane

Les saveurs du sud accompagnent les perdreaux dans ce plat, les herbes aromatiques, l’ail et les tomates. Des tranches d’orange pour donner de l’acidité et une cuisson dans une cocotte. Un plat simple mais tellement savoureux.

Bécasses rôties, sauce à l’armagnac et au vin rouge

Sans doute les meilleurs oiseaux sauvages de l’automne, les bécasses méritent une préparation qui les mette en valeur. Cette recette un peu longue à préparer, mais ne présente pas de difficultés. A essayez si vous connaissez des chasseurs, car les bécasses sont interdites à la vente.

Faisan truffé à l'Armagnac

La chair du faisan est d’une grande finesse. Ce petit oiseau (comptez 1 faisan pour 2 ou 3 personnes) cuisiné selon cette recette conservera toutes ses qualités. La cuisson est longue et en 2 parties, mais la réalisation est très facile et très simple, l’armagnac et la truffe lui donnent un air de fête.

Salmis de faisan au foie gras flambé à l'armagnac

Recette du terroir, plat de chasseur qui peut devenir un plat de fêtes en sophistiquant les ingrédients.

Cailles au vin rouge à la pancetta et champignons shiitake

Une bonne petite recette française, facile à réaliser. Avec toute de même une variation, puisque j’ai ici remplacé le vin blanc par du vin rouge et mélangé champignons de Paris et champignon shiitake pour une touche d’exotisme.

Terrines de faisan aux raisins et aux coings

Retroussez vos manches, cette terrine est fameusement bonne. Si vous ne trouvez pas de faisan, remplacez par une pintade ou un poulet, voire des perdrix. La réalisation n’est pas difficile. Cette terrines se cuit dans un bouillon et se déguste froide.

Estouffade de perdrix aux champignons des bois à la mode de Cluny (Bourgogne)

Voici un plat parfait pour un repas de fête campagnard mais un peu sophistiqué : une version améliorée de la perdrix aux choux. Avec des champignons des bois, des échalotes savoureuses, du jambon cru et un délicieux Mersault. Le plat cuit longuement dans une cocotte qui va passer à table pour le service.

Faisan à l’Alsacienne à la choucroute

Un faisan, c’est beau et aussi très bon. Cette recette venue d’Alsace le cuisine avec de la choucroute et une truffe, cette dernière est facultative. Une recette à cuisson longue et lente si l’on utilise de la choucroute crue, beaucoup moins si cette dernière est déjà cuite, puisque la 1ère étape est supprimée.

Grouses rôties et sa bread-sauce

La grouse est le plat emblématique d’Ecosse, c’est un à la chair fine et savoureuse. Cuite rosée, à la goutte de sang et servez-la accompagnée de la traditionnelle bread-sauce et d’airelles ou de pommes saurées dans le beurre.

Cailles au foie gras et aux truffes à la nancéenne

Du foie gras et des truffes, symboles de repas de fêtes accompagnent les cailles dans ce plat simple et somptueux à la fois digne de la table du roi Stanislas Lescinscki. La réalisation est délicate puisqu’il faut désosser les cailles pour les farcir. Elles cuisent ensuite dans une enveloppe de pâte pour garder leur onctuosité.

Faisan braisé au marsala et endives caramélisées 

Une recette qui me fait penser à la magnifique recette du faisan à la brabançonne qui allie ce délicieux gibier aux des endives et de la bière. Cette préparation fera fureur pour votre réveillon de Noël.

Cailles aux truffes et aux mousserons

Des petites cailles bien dodues, de belles truffes fraîches et des mousserons « pieds violets », voila un beau début pour cette recette de fête. Ce plat qui n’est pas difficile à réaliser, elle demande juste un peu de temps et de travail, mais le superbe résultat le vaut bien. A défaut de mousserons d’autres champignons de saison, voire de Paris feront l’affaire.

Potée de perdreaux rouges aux légumes (chou, navets, poireaux & carottes)

Un plat rustique mais irrésistible. Cuits de cette manière les perdreaux se mangent saignant à la jointure comme des pigeons. Imprégnés de la saveur et des arômes de la potée, leur chair est absolument sublime. A essayer impérativement.

Salmis de bécasses

Une très belle façon de préparer les bécasses, sur des tranches de pain frites tartinez d’une farce exquise et recouvertes de champignons et de truffes. Nappées de cette sauce appelée salmis, et accompagnées du même bourgogne blanc que vous avez mis dans la sauce. Un plat divin !

Perdrix aux raisins en cocotte au vin rouge

Des belles petites perdrix qui cuisent en cocotte dans du vin rouge et des raisins, c’est tentant. Faute de perdrix, cuisinez du faisan ou de la pintade. Un plat à accompagner de purée de céleri rave ou un écrasé de pommes de terre.

Perdrix en croûte aux morilles

Un plat plutôt sophistiqué pour un repas chic. Des perdrix, des morilles ou des cèpes, à défaut des champignons de Paris. La croûte est formée d’escalopes et de jambon fumé, les arômes sont donc fameuses. La recette est un peu longue mais le résultat vaut l’effort et le temps passé. A défaut de perdrix vous prendrez une volaille à votre choix.

Bécasses rôties

Interdites dans les restaurants, la seule façon de déguster des bécasses est de les cuisiner. Cette recette très simple n’est pas difficile à réaliser et permet d’apprécier les bécasses de la meilleure manière. A déguster avec un bourgogne vieux. La dernière parie de la recette se fait devant les convives.

Poule faisane farcie en croûte

Les poules faisanes offrent une chair plus moelleuse et fine que celle des faisans. Pour ce plat la poule faisane est farcie et cuit dans une croûte de pâte feuilletée. Si la confection de la pâte feuilletée vous parait trop difficile commandez-la chez votre pâtissier. La recette se commence l’avant-veille du jour où on la déguste. 

Soupe de sanglier

Un plat traditionnel d’Europe centrale où les forêts sont importantes et les gibiers nombreux. C’est une recette simple et rustique qui peut devenir un plat complet. Utilisez pour ce plat des morceaux à bouillir, jarret, côtes, etc. 

Petits pains de grive au genièvre et foie gras

Exquise et superbe recette à réaliser à l’automne quand les grives sont bien dodues. Cette recette est facile à cuisiner, des grives plumées et vidées, du foie gras, du genièvre. Une cuisson rapide au bain-marie qui nécessite une surveillance. Il ne vous reste plus qu’à déguster !

Alouettes aux pommes à la normande

Alouette, gentille alouette, alouette je te plumerai… Et ensuite, je te ferai cuire avec des pommes de Normandie. Rôties au four sur un lit de pommes et arrosez de beurre. Un plat délicat et savoureux, une recette simple et facile à exécuter

Fricassée de palombes à la crème et à l’ail

Palombes ou pigeons voyageurs, petits gibiers à plumes sont parfaits pour cette recette. La recette est simple à réaliser et est plutôt rapide à cuisiner. Vous la servirez avec des pâtes fraîches ou une purée de légumes de saison.

Grives au raisin blanc, feuilles de vignes et vin jaune d’Arbois

Un plat de chasseur simple mais exquis. La réalisation est à la portée de tous et les ingrédients sont peu nombreux. En plus des grives, des raisins, des feuilles de vigne et du vin jaune d’Arbois. Les grives sont rôties au four et la sauce est déglacée au vin jaune. Pour un plat plus élaboré, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de crème dans la sauce.

Pâté d’alouettes aux truffes en croûte

Que voici une entrée appétissante : un pâté froid d’alouettes. Ce plat demande une préparation un peu longue mais sans difficulté, hormis le désossage des alouettes. A défaut d’alouettes, des petits oiseaux ou même des cailles feront l’affaire. A préparer la veille.

Côtelettes de grives farcies à l'Armagnac

Les oiseaux étant petits, les côtelettes de grive sont façonnées dans une crépine avec des demi-grives désossées et de la farce. L’opération est un peu longue et demande un certain savoir-faire. Le reste de la recette est simple. La farce et la sauce se préparent la veille. Le meilleur accompagnement sera une purée de légumes ou une fricassée de champignons de saison.