Voyage moto au sud Laos > Carnets de route > Don Khong une île sur le Mékong

Don Khong, Flânerie insulaire sur le Mékong

Un archipel sur le Mékong

Don Khong est une des île qui fait partie de ce que l'on appelle "Les 4000 îles". Ce groupe d'îles repose sur le Mékong, elles constituent une des attractions majeures du sud du Laos. C’est aussi la frontière avec le Cambodge. L’ambiance est aquatique et la température avoisinne les 40 degrés.

Don Khong est la plus grande des îles, c’est également la plus calme. De nombreux voyageurs viennent se détendre ici, souvent en route ou en provenance du proche Cambodge. On y accède au moyen d’une barque ou d’un large bac pour transporter les véhicules. Un pont est actuellement en construction qui reléguera l’île au statut de presqu’île.

A Don Khong, les principales activités locales sont la pêche et l'agriculture. Les visiteurs quand à eux se balladent à pied ou à vélo, il n’y a pratiquement pas de véhicules sur l’île. Ici la journée s’arrête vers 21:30.

Vue sur le Mékong
Comment ne pas se détendre et se laisser aller à la méditation face au spectacle qu'offre le Mékong. Les pêcheurs glissent sans bruit sur des eaux riches en poissons et en dauphins… Le dauphin d'eau douce de l'Irrawaddi est facilement observable par ici.

A Don Khong, il faut être zen

La vie est paisible à Don Khong, cette île est une invitation à la flânerie. Non loin des guesthouses, il y a un petit temple au beau milieu d’un grand jardin peuplés de cocotiers, manguiers et maisonettes de moines. C’est très agréable de s’y balader le matin. Le jardin longe la berge du fleuve et on peut observer les pêcheurs préparer leur pirogue et leurs filets. Cette petite ballade est une image par excellence du Laos : Calme et dénuement.

La bicyclette bleue
En 2012, près de la moitié de la population laotienne était âgée de moins de 18 ans (contre 42 en Belgique).
Baignade dans le Mékong
Avec une température qui avoisinne les 35 degrés, il n'y a pas de raison de se priver d'une bonne baignade.

La campagne laotienne

Des champs à perte de vue et des maisons en bois qui les surplombent, c’est la campagne laotienne. Le tabac sèche sous les maisons. Il est cultivé traditionnellement pour la consommation privée. Environ 80% de la population travaille dans l'agriculture. Au mois de mars c'est la saison sèche et tout est doré, mais dans deux mois le vert dominera avec l'arrivée des pluies.

Au Laos, la circulation est quasiment inexistante, la campagne domine partout : Il fait très calme dans ce pays encore préservé du tourisme de masse. Ce calme peut être un peu lassant à la longue.

De temps à autre on aperçoit ou on entend de loin une fête de marriage où toute la famille danse sur Gangnan Style ou de la musique techno, le contraste est saisissant.  Un match de football est un événement très important, tous les jeunes s’habillent soigneusement pour assister au match, les gens sont incroyablement enthousiastes, les jeunes filles sont prêtes avec des bouquets de fleurs pour les vainqueurs. L’athmosphère se situe entre surprise party et grand prix. Comique et intrigant.

Conclusion

J’ai séjourné involontairement à Don Kon. Au sortir d’une traversée de forêt, il faisait déjà nuit et je ne savais pas où me loger. J’ai parcouru les 70 kilomètres qui me séparaient de cette île car j’y était sûr de trouver de quoi passer la nuit. Je ne regrette pas ma décision.
© Copyright 2013 textes et images : Thomas Blanpain