Inscrivez-vous à notre newsletter

La dose gourmande hebodmadaire pour les amoureux du goût! Chaque semaine, découvrez des recettes garanties 100% plaisir et de saison!

 

Viande et Plats

33 Idées originales de recettes de viande et plats

Carré d’agneau au persil

J’aime beaucoup les carrés d’agneau car ils permettent de faire de très belles présentations avec les bouts des côtes qui s’alignent fièrement dans l’assiette.

Agneau au gingembre et romarin

Appelée aussi Agneau à la Galloise, cette recette fera merveille en guise de plat principal pour un repas de famille le dimanche midi.

Le pâté en croûte au foie gras

Une grande spécialité lyonnaise que l’on trouve aux Halles. C’est un plat remarquable quand il est bien fait. Il faut que la farce soit parfumée et fine et la pâte légère, cette dernière s’imbibe des sucs de la viande durant la cuisson. Un peu délicate à réaliser mais si l’on suit bien le protocole c’est faisable par une cuisinière confirmé

Collier de veau braisé au vin blanc

Un plat mijoté comme on les aime, avec toutes les saveurs et les sucs de la viande et des légumes intimement mêlés ; relevés par une pré-cuisson de la viande dans un peu de graisse de canard afin de renforcer son goût.  Le collier de veau, tendre et légèrement gélatineux, convient parfaitement pour ce genre de cuisson.

Travers de boeuf marinés au banyuls

Moins commun que le travers de porc, mais fondant et goûté, le travers de bœuf, surtout si vous choisissez dans une appellation reconnue est un vrai délice.

Hamburger au fromage et aux herbes

Hamburger, c’est vite dit… Disons que c’est une version améliorée basée sur une préparation de pain de viande. Ca nous fera une bonne petite préparation pour un repas vite fait.

Potjevleesch

Un grand classique de la gastronomie chez nos voisins du nord de la France, les « ch’tis » ; hérité de la plus pure tradition culinaire de Flandre. « Potjevleesch » signifie tout simplement « petite terrine de viande(s) » et cette recette était à l’origine un plat de fête, préparé pendant les courtes périodes de l’année où les différentes viandes utilisées étaient disponibles au même moment et en abondance. Comme pour toutes les recettes traditionnelles, il en existe de nombreuses variantes, selon les régions. En voici « l’interprétation » la plus courante.

Cocotte de jarret de veau au vin blanc

Une très belle recette en cocotte. Ce plat cuit longtemps, mais peut se préparer la veille car il est excellent réchauffé et ne demande que quelques mn de préparation. Vous le servirez avec des légumes de saison.

Cassoulet toulousain

Plat emblématique du Sud-ouest dont les villages et villes se disputent la paternité, le cassoulet est une très ancienne recette paysanne qui utilisent les produits locaux, le confit, le mouton, le cochon et les haricots. Il cuit longtemps et la croûte doit être cassée à pour que l’ensemble cuise parfaitement. Elle doit être brune, mais jamais noire.

Carpaccio de boeuf au gorgonzola et aux noix (Carpaccio con gorgonzola e noci)

Un classique parmi les entrées préférées en Italie, offrant dans cette recette une alliance de textures très réussie entre le gorgonzola frais et piquant et le goût fort et sec des noix. Veiller à choisir du filet de bœuf de toute première qualité, tendre et juteux, afin de stimuler les contrastes de saveurs.

Côtes de veau aux morilles

C’est la saison des morilles! il faut en profiter et cuisiner cette succulente et simple recette d’autant que la chair de veau est au mieux en cette saison. Vous accompagnerez ce plat de légumes de printemps : petits pois, jeunes carottes et petites pommes de terre nouvelles.

Cuisses de lapin en chartreuse de chou de Bernard Loiseau

Une recette savoureuse ; réinterprétée et simplifiée par la créativité riche et subtile de Bernard Loiseau. La cuisson séparée du chou et du lapin permet de rénover et d’améliorer encore cette belle préparation traditionnelle.

Canard aux olives

Une version simplifiée et plus rustique de la recette traditionnelle du canard aux olives. Très simple à réaliser, ce canard farci au parfum provençal est un régal.

Lapin au cidre

Un petit lapin qui cuira doucement dans la cocotte, embaumant la maison de ses parfums de cidre et d’aromates Pourquoi de la farine de lentilles ? Parce qu’elle donne un goût succulent et en dorant, elle forme une croûte à l’intérieur de laquelle la chair du lapin va cuire s’imprégnant des parfums de la farine, du cidre et de la sauge.

Le pain de viande cuit à la cocotte

Délicieux et nourrissant cette recette alsacienne est parfaite pour un repas familial ou un repas froid puisqu’il se déguste indifféremment chaud ou froid. Ce pain mêle de la viande de porc et de bœuf et de la chair à saucisse et divers aromates. Il cuit dans une cocotte sur le feu dans un jus parfumé et se mange accompagné d’une salade verte ou d’une salade de pommes de terre tièdes.

Tartare de boeuf

Plat de brasserie par excellence, le tartare de bœuf est idéal pour tout les amateurs de viande crue. Tout l’art résiste bien sûr dans les proportions d’ingrédients que vous ajoutez à la viande hachée au couteau.

Médaillons de veau Chandernagor

Une recette qui me laisse un très bon souvenir, grâce à l’utilisation d’un sauce très raffinée à base d’infusion de thé finement épicé et de petits pâtissons et de pommes de terre écrasées comme accompagnement. Une préparation raffinée et délicieuse.

Jarret de veau glacé

Un plat de brasserie version raffinée. La chair du jarret de veau est toujours d’une saveur remarquable, cuit longtemps au four ses arômes n’en ressortent que mieux. A déguster avec un tian de légumes ou un gratin de pommes de terre.

Tartare de boeuf à la mode orientale (coriandre, gingembre, piments et citronelle)

Un tartare de boeuf, certes. Mais celui-ci apporte dans l’assiette tous les parfums de l’Orient lointain : coriandre, citronnelle, gingembre, piments… Aussi facile à réaliser que le classique tartare, il surprendra les plus blasés. Vous pouvez demander à votre boucher de couper la viande au couteau.

Côtes-filet grillées d’agneau fermier aux anchois

Autrefois dans le Roussillon on utilisait des anchois au sel pour saler les plats. Cela donne un parfait délicat et inattendu qui participe à la réussite du plat. Cette recette est très parfumée citron, anchois et huile d’olive et facile à réaliser.

Gâteau d’aubergines

En cette fin d’été où les aubergines sont abondantes, préparez ce gâteau d’aubergines, farci de viande de veau et d’herbes parfumées. Choisissez des aubergines pas trop grosses sans trop de graines qui leur donnent de l’amertume. C’est un plat unique qui s’accompagne de riz et d’un coulis de tomate. Faites hacher la viande par votre boucher, ce sera mieux.

Blanquette de veau en gelée

Une recette qui se préparent à l’avance, avant de sortir, d’aller travailler, d’aller en promenade et qui attend au frais l’heure du dîner pour nous régaler et nous rassasier. Vous pouvez servir avec une salade mélangée : herbes mesclun, roquette etc ou des dés de tomates et de céleri branches ou tout autre salade à votre goût.

Chevreau rôti

A Pâques, on immolait le chevreau, c’était une tradition. Le chevreau à la chair si savoureuse est une viande à redécouvrir. Vous pouvez demander à votre boucher de désosser et ôter les parchemins des viandes et de confectionner 3 rôtis. Mais récupérez les os pour les cuire avec le chevreau cela rehausse le goût.

Onglet de boeuf aux échalotes à la gueuze

La gueuze est une bière belge typique de la région bruxelloise qu’on appelle également lambic. Elle se prête à merveille à la cuisine et découvrez dans cette recette d’onglets aux échalotes comment on peut faire confire de délicieuses échalotes dans la gueuze.

Boeuf de Salers en croûte de Cantal au poivre noir de Cochin

Ce plat est d’une grande simplicité à réaliser, et le résultat est très bon, goûté et très parfumé. Ne lésinez pas cependant sur la qualité de la viande et celle du fromage dont dépend la réussite du plat. A défaut de Cantal ou si le goût ne vous convient pas, vous pouvez utiliser n’importe quelle tomme de vache ou de brebis de votre région.

Bœuf à la mode, 1er service chaud

Que voilà un bon plat classique qui obtient toujours un vrai succès quand on le sert. La recette en est simple et la cuisson longue. C’est donc un plat parfait quand on reçoit puisqu’il n’y a plus que la présentation à faire au moment de servir. A découvrir ou redécouvrir immédiatement. La réussite de ce plat tient dans la qualité des ingrédients.

Rôti de boeuf cuisson basse température

Pour obtenir un rôti de bœuf parfaitement c'est-à-dire saisi à l’extérieur et saignant à l’intérieur rien de mieux que la cuisson à basse température. Pour une réussite totale, pensez à sortir le rôti du réfrigérateur une heure avant la cuisson et à vous munir d’un thermo sonde. Servez-le accompagné d’une exquise purée maison, nature ou aux cèpes.

Râble de lapin aux herbes et aux amandes

Un plat farci simple et parfumé qui est assez aisé à réaliser et à réussir. Il faut juste un peu de doigté pour ficeler le râble. Le râble est cuit au four et arrosé de bouillon durant la cuisson. Un plat gastronomique sans façon à servir avec un tian de légumes.

Baekoffe aux légumes

Plat incontournable de la cuisine alsacienne qui cuisait dans le four du boulanger, d’où son nom, le baekoffe aux légumes est absolument délicieux. Un mélange de 3 viande : bœuf, porc et agneau cuisent 4 h avec des légumes et des aromates dans du riesling. A consommer sans modération.

Pain de viande en charlotte

Que faire d’un reste de pot-au-feu ? Cette délicieuse charlotte. A la viande vous ajoutez des champignons, des oignons, de la béchamel et vous faites cuire dans un moule dans un lit de fines tranches de pain de mie. La recette est facile à exécuter et cuit en 30 mn.

Médaillons de bœuf au poivre vert

Le poivre est là pour éveiller les sens et donner au bœuf davantage d’esprit. La recette est simple et la cuisson courte, car la viande doit être saignante. La sauce qui l’accompagne se fait à la fin de la cuisson des médaillons dans le jus de cuisson dégraissé. Les médaillons sont taillés dans les tournedos.

Chevreau rôti

A Pâques, on immolait le chevreau, c’était une tradition. Le chevreau à la chair si savoureuse est une viande à redécouvrir. Vous pouvez demander à votre boucher de désosser et ôter les parchemins des viandes et de confectionner 3 rôtis. Mais récupérez les os pour les cuire avec le chevreau cela rehausse le goût.

Tripes à la mode de Caen

Pour les amateurs d’abats et de cuisine canaille, les tripes à la mode de Caen sont un plat emblématique. Et pour mijoter, il mijote : 8 h ! Il vous faut du gras-double, un pied de veau et un pied de bœuf et de la couenne, des carottes et indispensables alliacés. Et pour faire couleur locale, du calvados. Se plat s’accompagne de pommes de terre à l’anglaise.

Lasagnes à la viande et aux légumes

Les lasagnes, c’est excellent ! bien souvent cela parait une montagne à faire, et pourtant, c’est tellement meilleur fait maison. Essayez celles-ci dont la sauce riche et savoureuse fera de votre plat un plat de roi. Les lasagnes précuites ne nécessitent aucune cuisson préalable.

Tartare de bœuf au couteau

Le classique des classiques en matière de tartare de bœuf. Une seule consigne : privilégiez une viande de très grande qualité, cela se sent directement dans l’assiette. 
Copyrights Wonderweb 2004 - 2014 - RSS feedHaut de page