Restaurant Bon-Bon à Bruxelles : déjeuner du 13 octobre 2005

Il s’agit de ma deuxième visite dans ce restaurant étoilé pour un déjeuner de début d’automne. Fidèle à lui-même, le jeune chef Christophe Hardiquest ne propose que des produits du marché de la plus belle facture et aujourd’hui nous avons droit à un des plus beaux champignons : le cèpe.
publié le 24.10.2005
 

L’adresse du jour :
BON BON - SALON DE L'ARTISAN CUISINIER
Tél. : 02.346.66.15
rue des Carmélites 93
1180 BRUXELLES (UCCLE)

bon -bon.be

   

J’avais déjà pu vous relater dans un article précédent les détails d’un magnifique repas que j’avais fait dans cet établissement le 8 avril 2005. C’est donc ma deuxième visite et elle conforte ma première impression : fabuleux !

 

Cette fois-ci, je m’y rends avec un ami pour un simple déjeuner. Nous voulons essayer le menu proposé en guise de lunch. Ce qui ne devait être qu’un simple lunch s’est vite transformé en un festin quand nous avons découvert toutes les merveilles qui se trouvaient à la carte.

 

Au menu proposé pour le lunch, qui consiste en une entrée, un plat et un dessert, nous n’avons pas pu résister à le compléter par 2 petites entrées supplémentaires :  le superposé de foie gras et  Serano ; le cèpe au four au romarin et noix de saint jacques qui nous a été proposé par le chef.

 

Trève de bavardage, venons en aux faits.

 

Comme je l’avais précisé la fois précédente, le spectacle offert par l’équipe dans la cuisine semi ouverte vaut son pesant d’or. Nous sommes installés juste à côté de celle-ci et une fois de plus cela va me réserver pas mal de surprise.

 

mise en bouche restaurant bon bon bruxellesNous entamons l’apéro avec un Coteaux d’Aix blanc tout à fait à propos qui sera accompagné par quelques mises en bouches :

  • Rillettes de thon
  • Toast basque au fromage Iraty
  • Vélouté de poivron
  • Chips de pomme de terre maison
  • Véritables pruneaux à la ventrêche d’Alsace

 

5 mises en bouche toutes faites maison et réalisées avec des produits superbes. Le chef qui trône au comptoir de sa cuisine semi ouverte ne résiste pas à venir nous parler de ses produits. C’est incroyable comme on sent en lui une passion pour les produits de qualité et une envie de le communiquer et d’en parler.

 

Nous décidons d’accompagner le repas avec une bouteille de Côte de Nuit Chardonnay 2001 de chez Jayer-Gilles.

 

Passons aux choses sérieuses avec la première entrée que nous avons ajouté au menu du marché :

 

Superposé de foie gras de canard  et jambon Iberico

 

Superposé de foie gras de canard et jambon Iberico restaurant bon bon bruxelles

L’assiette est couverte d’une fine couche de foie gras cru recouverte de fines tranches de Pata Negra. Le tout est saupoudré d’une julienne de légume améliorée coupée en tout petits dés. Quelques tranches de jambon croustillantes terminent le tout avec un fin filet de vieux vinaigre balsamique et du poivre mignonnette.

 

Le foie gras cru a une longueur en bouche absolument divine et le jambon le complète parfaitement. Ce déluge de saveur est magnifiquement contrebalancé par les légumes et le vinaigre balsamique.

 

Nous poursuivons avec la suggestion du chef. En effet, en élaborant notre menu, le chef a remarqué notre intérêt pour les cèpes. Immédiatement, il nous a proposé une petite improvisation :

 

Avant même de nous servir le plat, le chef n’a pas pu résister à l’envie de venir nous montrer fièrement les cèpes dans une sauteuse alors qu’ils venaient du sortir du four. Comment résister à tant d’enthousiasme ?

 

Cèpe cuit au four au romarin, noix de St Jacques poêlées

 

Cèpe cuit au four au romarin, noix de St Jacques poêlées restaurant bon bon bruxelles

Une branche de romarin est piquée à travers le demi cèpe et la noix de Saint Jacques. La noix est parfaitement poêlée et quelques grains de gros sel sont parsemés sur sa surface dorée.

 

C’est une véritable exposition de saveurs. Les délices du cèpe moelleux, du romarin et de la Saint Jacques s’allient dans un magnifique ballet. Les produits sont à peine travaillés. Ils sont juste associés et c’est ce qui nous donne au final un si beau résultat.

 

Merci encore au chef pour sa suggestion

 

A peine remis de nos émotions, nous pouvons enfin revenir au menu du lunch  :

 

Crémeux de cèpes à la muscade, œuf pochés & croûtons frais

Crémeux de cèpes à la muscade, œuf pochés & croûtons frais restaurant bon bon bruxelles 

Les croûtons nagent dans la crème de cèpe légèrement émulsionnée. L’œuf poché trône dans ce délicieux bain est recouvert de pétales de fines tranches de cèpe marinée dans le vinaigre.

 

C’est tout simplement grandiose. Le cèpe domine tout. J’ai adoré les fines tranches de cèpes marinés qui viennent ajouter de la fraîcheur dans l’ensemble de la composition. Les petits pains faits maisons m’aident à ne pas laisser la moindre goutte de cette préparation dans le plat.

 

 

Volaille de l’Ain fumée au foin AOC, chicons braisés, pommes de terres rôties, jus au naturel

 

Volaille de l’Ain fumée au foin AOC, chicons braisés, pommes de terres rôties, jus au naturel restaurant bon bon bruxelles

Une belle pièce de volaille est servie  nappée de son jus. L’accompagnement est classique et tout simple mais pourquoi faire compliqué quand le produit seul suffit à faire un magnifique plat.  

 

Après ce magnifique repas, nous pouvons découvrir le dessert que nous accompagnons, chocolat oblige, d’un verre de Muscat de Rivesaltes

 

Gâteau Saga noir et blanc aux griottes, sorbet framboise.

 

Gâteau Saga noir et blanc aux griottes, sorbet framboise. restaurant bon bon bruxelles

Le pâtissier m’avait déjà fait une forte impression lors de ma dernière visite. Je dois avouer qu’il persiste et signe. Le sucre est dosé à la perfection, la légèreté est au rendez vous, les saveurs sont intenses… C’est tout à fait remarquable.

 

Mignardises restaurant bon bon bruxellesLe marathon se poursuit avec un café et ses mignardises qui valent un dessert à elles seules : sorbet, crème brûlées, petit cakes, pâtes de fruits… un délice.

 

Nous concluons le tout avec un magnifique Armagnac de 20 d’âge que nous partageons avec le chef. Il nous raconte avec passion ses projets et sa manière d’appréhender la gastronomie.

 

chistophe hardiquestChristophe Hardiquest est un passionné, cela ne fait pas de doute. Pendant tout le repas, nous avons discuté avec lui, échange des idées suggestions de plats et nous a déballé des truffe (je précise, des truffes blanches d'Alba!) pour nous mettre en appétit. Nous l’avons également surpris après le service en train de nettoyer amoureusement sa trancheuse.

 

Il nous raconte avec passion son amour pour les beaux produits et le temps qu’il passe à les dégotter. On sent également son envie immense de le communiquer à ses clients et de recevoir leurs impressions.

 

Il a su insuffler sons sens de la communication et du partage ainsi que son amour du produit à toute son équipe. Le service est impeccable mais on sent ce petit plus qui en fait une maison avec une grande personnalité.

 

Bon-Bon est indiscutablement une des plus belles tables de Bruxelles. Le chef laisse les produits s’exprimer et leur donne une touche pour les mettre en valeurs. Ne soyons pas simpliste, car derrière cette apparente simplicité se cache un travail énorme.

 

Je suis définitivement fan et je ne peux que vous conseiller d’aller vous régaler dans cet établissement. J’y retournerai très bientôt.

 

Je suis curieux de voir ce que Christophe Hardiquest nous inventera dans les prochaines années !

L’adresse du jour :
BON BON - SALON DE L'ARTISAN CUISINIER
Tél. : 02.346.66.15
rue des Carmélites 93
1180 BRUXELLES (UCCLE)

bon -bon.be

Voir aussi :

Sur le web

publié le 24.10.2005
Les sushis sont à l'honneur ce soir dans Envoyé Spécial
Un grand reportage consacré à ces petites délicatesses japonaises sera diffusé ce jeudi 20 octobre à 20h55 sur France 2

Ouverture du nouveau site de Pierre Hermé... un site nommé désirs
PierreHerme.com affichait déjà depuis longtemps une compte à rebours qui annonçait l'arrivée imminente de son nouveau site. J'avais noté la date du 17 octobre à mon agenda. Le grand jour est arrivé et nous pouvons découvrir en ligne toutes les créations du maître.

Pâtisserie gastronomique Fabrice Collignon à Bruxelles.
Callée entre la Bascule et Ma campagne à Ixelles, je vous invite à découvrir la pâtisserie gastronomique de Fabrice Collignon. Malgré ses malheureux 10 mois d’existence, je peux vous assurer que le terme pâtisserie gastronomique est tout à fait justifié.

Restaurant Sister Act, Bruxelles
Niché sur l’avenue de la Régence, à égale du distance de la place du Grand Sablon et du Palais de Justice, Sister Act fait partie de ces restaurants branchés dont la décoration contemporaine ne peut qu’attirer votre regard. Ce magnifique n’en oublie pas de proposer une cuisine correcte.

Le salon du livre gourmand de Bruxelles du 23 au 25 septembre 2005
Ca va être difficile de resister à l'envie de se rendre à ce salon qui se tiendra du côté de la place du Vieux Marché aux Grains..

Zapping des blogs de cuisine #02
Un petit condensé de l'actualités des blogs gourmands... Plus d'excuses pour ne pas cuisiner ce week end avec toutes ces délicieuses suggestions.

Copyrights Wonderweb sprl 2004 - 2012