Quand légume « moche » ne rime pas forcément avec goût!

Les légumes moches mis en avant dans la grande distribution, ou comment faire du bruit avec rien!
publié le 31.07.2015

 

Ca ressemble à l’info conso de l’été, un distributeur – à l’instar de ce qui a déjà été fait en France il y a quelque temps nous propose des légumes « moches », regroupés en caissette de plusieurs variétés de légumes, avec d’autres frères d’infortune « non-calibrés », et même que ça va durer 14 semaines, histoire de voir si le test est concluant.

Donc, c’est des légumes propres, de variétés anciennes, cultivés en pleine terre avec amour?

On n’en sait rien, mais vu que le même distributeur nous « rassure » en nous disant qu’ils sont aussi bons que les autres légumes « pas moches » de l’assortiment, on est en droit de penser que c’est les mêmes produits plus ou moins industriels plus ou moins (plutôt moins) de pleine terre.

Alors quoi, c’est pas bien ? Mais si, à tout le moins si cela évite que ces légumes sortent du circuit pour aller directement dans la case poubelle, donc bien entendu, je ne vois aucun mal à ce que ces légumes moches arrivent dans les rayons !
Mais, restons des consommateurs vigilants, ce genre d’info, c’est quand même un peu un écran de fumée habillé de bons sentiments, empreints de bon catéchisme alimentaire, alors que le vrai bon durable est quand même un peu ailleurs.
De plus on nous propose ces légumes en paniers variables, sans choix, un peu comme si on voulait « jouer à faire panier bio », je veux bien que ce soit une phase test, mais on a l’impression qu’ils vont devoir faire un tri à l’envers et qu’ils finiront pas tomber à court.

Le progrès sera quand on mettra les beaux avec les moches, comme dans la vraie vie !

De toutes façons, j’ai envie de dire qu’on s’en fout, le vrai bon, c’est des légumes cultivés en pleine terre, de variétés bonnes pour le goût et pas pour l’aspect ou la conservation, de saison et avec de l’amour dedans.

Sans jeter tout de suite ce bébé initiative avec l’eau de cuisson des légumes, gardons notre esprit critique, car je sens que les infos conso empreintes de durabilité et d’arguments « qualité vraie » vont fleurir avec la fin de l’année, cherchons la vraie qualité, celle du goût, de l’artisanat et du respect de l’environnement et du client, elle existe, et elle mérite elle aussi d’avoir des marketeurs qui se penchent sur son cas !

 

Carlo de Pascale

publié le 31.07.2015
false
Dernière ligne droite pour profiter des moules de Zélande
La saison des moules de Zélande arrive à son terme. Pour en profiter dignement jusqu’à la fin, découvrez ces quelques créations de Patrick Vandecasserie de chez De Mayeur à Ruysbroek.

false
Leonidas, Histoire de guillotine et de voyage
Claude Sénèque, maître chocolatier de la maison Leonidas, présente ces vendredi et samedi un Petit cœur de framboise moulé, dessert plutôt dans l’air du temps avec la Saint Valentin qui s’annonce.

false
Aujourd'hui, Salon du chocolat, clap première.
Premier jour du salon du Chocolat et début des démos de grands chefs reconnus et autres chocolatiers de renom.

false
Mange Wallonie : un cadeau idéal pour Noël

Mange Wallonie est le livre idéal à offrir pour Noël pour tout gourmand qui se respecte. Il contient tout ce que la Wallonie a de meilleur à offrir dans votre assiette.


false
Eurostar innove pour ses voyageurs Business Premier avec un afternoon tea
Eurostar lance son Afternoon tea imaginé par son directeur culinaire, le chef Raymond Blanc, deux étoiles au Guide Michelin. Depuis un an, l’entreprise ferroviaire et le célèbre chef travaillent ensemble pour proposer aux voyageurs Business Premier un service de restauration de qualité.

false
Bra, nouvelle association pour défendre une certaine idée de notre gastronomie
Bra, c'est une nouvelle association visant à défendre la gastronomie belge et toute la profession en Belgique. Voici un bref aperçu de l'ambition de cette association.

Copyrights Wonderweb sprl 2004 - 2012