Vous avez dit : « Pic Nic ! »

Brussellicious met le PiQniQ en avant cet été dans différents parcs de Bruxelles. À ce jour, la fréquentation de l’événement est faible mais, reconnaissons-le, l’organisateur a joué de malchance avec le temps. Sans être concurrent de l’initiative, Pic Nic The Streets a réuni quant à lui 2000 personnes sur le boulevard Anspach lors pique nique improvisé. L’idée des organisateurs ? Réclamer aux politiques une réelle politique de la ville. Quant aux organisateurs de Brussellicious, Année gourmande 2012, se seraient-il une fois de plus trompés de cible ?
publié le 07.07.2012

Brusselicious, l’année gourmande 2012, continue son lot d’événements. Si les soupers organisés dans un tram à travers la ville sont un succès, on est toujours loin de la fête populaire et conviviale annoncée par les organisateurs. Pourtant séduisante, l’initiative, baptisée piQniQ, pourrait apporter cette reconnaissance à l’opération si, du moins, le beau temps s’invite à la table. Pas de chefs reconnus ou étoilés, cette fois, mais un rendez-vous tout au long des dimanches de l’été dans différents espaces verts de la ville. Orienté vers les familles, l’événement est placé sous le signe de la convivialité et de l’alimentation saine. Ces piQniQ Brusselicious permettront aux participants de partager un repas (lunch bag de 12 € pour deux personnes) ou d’apporter leur propre pique niques, tout en se détendant au soleil, en écoutant un quatuor à cordes ou un concert de jazz. Bienveillante, l’institution a même pensé à mettre à la disposition des participants des transats dessinés pour l’occasion. L’organisation propose de goûter à divers produits de terroirs et de se désaltérer avec une bière dont nous ne vanterons la qualité (que diable ces couillons d’organisateurs ne peuvent-ils travailler avec des brasseurs de qualité bruxellois comme la Brasserie de la Senne ou Cantillon !) ou un verre de vin pas terrible. Tout sympathique qu’il soit, l’événement ne fait pas courir les foules et témoigne, une fois encore, que l’Année de la gastronomie ne rencontre guère le public bruxellois. Il fut annulé le 3 juin alors que le 10, nous dit-on, il a douché toute la journée… Certes, il a fait dégueulasse, mais au centre ville, boulevard Anspach, au même moment, 2000 personnes se réunissaient pour un pique nique improvisé et alternatif dans les mêmes conditions climatiques. Deux mille personnes ! Pas des pubs, juste le buzz sur les réseaux sociaux, le bouche à oreille, alors que les PiQniQ Brussellicious sont poussés par une sérieuse campagne de pub dans la ville. Comprenne qui pourra !

Je n’étais pas sur le boulevard Anspach, mais, me dit un ami présent, il y avait là de nombreux jeunes, des familles, des enfants, des gens du quartier, des militants et de simples gourmands, contents de se retrouver et de se réapproprier à leur manière l’espace public. A l’origine de ce sympathique mouvement de désobéissance civile, le philosophe Philippe Van Parys qui voulait attirer l’attention sur les problèmes de mobilité dans la ville, mais aussi lancer le débat sur la ville que nous préparons à nos enfants. Pari réussi au point que les réseaux sociaux annoncent une remise du couvert dimanche prochain, même heure, même endroit. Qu’il pleuve ou fasse bon temps, le public devrait être au rendez-vous, même si les autorités communales se tâtent à l’idée de continuer à tolérer la chose. Van Parys devrait-il expliquer aux organisateurs de Brussellicious comment s’y prendre pour intéresser les foules ? Peut-être. C’est au Parc Tournay Solvay que ceux-ci invitent le grand public, de 12h00 à 14h00. Plusieurs artisans seront de la partie. Et le beau temps aussi. Du moins, on l’espère.

Chaque dimanche du 3 juin au 16 septembre inclus, de 10 à 18 h. Prix du lunch bag : 12 € le jour même dans le parc ou 10 € en prévente sur le site www.brusselicious.be

Pic Nic The Streets. Renseignez-vous sur les réseaux sociaux. Tous les dimanches, jusqu’à…

René Sépul

 

publié le 07.07.2012


Livre Mange Bruxelles
22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles

Quand légume « moche » ne rime pas forcément avec goût!
Les légumes moches mis en avant dans la grande distribution, ou comment faire du bruit avec rien!


Dernière ligne droite pour profiter des moules de Zélande
La saison des moules de Zélande arrive à son terme. Pour en profiter dignement jusqu’à la fin, découvrez ces quelques créations de Patrick Vandecasserie de chez De Mayeur à Ruysbroek.


Leonidas, Histoire de guillotine et de voyage
Claude Sénèque, maître chocolatier de la maison Leonidas, présente ces vendredi et samedi un Petit cœur de framboise moulé, dessert plutôt dans l’air du temps avec la Saint Valentin qui s’annonce.


Aujourd'hui, Salon du chocolat, clap première.
Premier jour du salon du Chocolat et début des démos de grands chefs reconnus et autres chocolatiers de renom.


Mange Wallonie : un cadeau idéal pour Noël

Mange Wallonie est le livre idéal à offrir pour Noël pour tout gourmand qui se respecte. Il contient tout ce que la Wallonie a de meilleur à offrir dans votre assiette.



Eurostar innove pour ses voyageurs Business Premier avec un afternoon tea
Eurostar lance son Afternoon tea imaginé par son directeur culinaire, le chef Raymond Blanc, deux étoiles au Guide Michelin. Depuis un an, l’entreprise ferroviaire et le célèbre chef travaillent ensemble pour proposer aux voyageurs Business Premier un service de restauration de qualité.


Bra, nouvelle association pour défendre une certaine idée de notre gastronomie
Bra, c'est une nouvelle association visant à défendre la gastronomie belge et toute la profession en Belgique. Voici un bref aperçu de l'ambition de cette association.

Copyrights Wonderweb sprl 2004 - 2012